Page images
PDF
EPUB

E JOURNAL paroit deux fois par

mois. Chaque cayer est de 72 pages; il coute 2 o liv. par année, pris à Bouillon, & 15 liv. par la poste dans toute la France , y compris le port. Le tout se paie d'avance. Il faut souscrire pour l'année entiere , & à quatre époques , au ier. de Janvier, au ier. Avril, au ier. Juillet, & au zer. Octobre.

Les Supplémens qu'on donnera à la fin de chaque trimestre , couteront 3 l. par la pofte, ou 2 l. pris à Bouillon.

LE JOURNAL ENCYCLOPÉDIQUE dont il paroit un volume de 292 pages , & quelquefois plus , toutes les quinzaines soute par année , 24 liv., pris à Bouillon, 33 liv. i 2 sols par la poste pour la France,

E
30
livres
pour

l'Allemagne, franc de port.

LA GAZETTE SALUT AIRE , feuille périodique qui embrasse toilt ce qui concerne la Médecine , la Chirurgie, la Chymie, la Botanique , l'Histoire-Naturelle &c. &c., paroit une fois par semaine , & ooute 9 liv. par année, y compris le port.

Ceux qui defireront ces Journaux , s'adrefferont à Bouillon au DIRECTEUR du Bureau des Ouvrages périodiques, ou bien à M. LUTTON , rue Ste. Anne Butte St, Roch, à Paris,

[ocr errors]

JOURNAL POLITIQUE,

OU

G Α Ζ Ε Τ Τ Ε

DES GA ZET TE S.

DÉCEMBRE.

Seconde Quinzaine.

TUR QUI E.

CONSTANTINOPLE (le 18 Odobre.)

E prince de Repnin , dont le voyage a été

[ocr errors]

céléré la marche, au point qu'il n'a employé

[ocr errors]

que 7 jours pour venir d'Andrinople à San-Stephano ou Daoud-Pacha, village situé à une demi-lieue d'ici: il y arriva le 13, & y fit dresser ses tentes. Son maréchal d'ambaffade en eut à peine informé la Porte, qu'elle lui envoya son premier interprête pour le complimenter. Le

15 leReis effendi & quelques autres membres du divan se rendirent à Daoud-Pacha, & y donnerent au prince rulle un très-grand festin; le député de la nation françoise s'y trouva le même jour, pour le complimenter , & lui présenter des rafraîchissemens. Le 16, cet ambassadeur fit dans cette capitale, son entrée publique,à la clarté des flambeaux, & descendit à l'hôtel qui lui avoit été préparé au faubourg de Pera; ses carrosses & ses livrées étoient de la plus grande magnificence, & fon cortege étoit d'environ 600 personnes. Il se montoit å 750 en partant de Pérersbourg; mais les maladies occasionnées par les fatigues d'un voyage long & pénible, en ont diminué le nom bre de 150, en y comprenant 2 gentilshommes d'ambassade & plusieurs officiers & domestiques qui sont morts en route. La princesse de Repnin, qui est arrivée à Péra le is, s'y trouve in-. disposée.

On croit que le prince de Repnin n'a forcé ses dernieres marches, qu'à cause du Ramazan, qui commence dans 7 jours. On sçait que les Turcs ne se permettent , pendant la célébration de ces fêtes, aucunes cérémonies publiques, excepté celles qui concernent leur religion. Cependant il est plus naturel de présumer que les deux cours avoient concerté la marche de leurs ambassadeurs, de maniere qu'ils puffent arriver en même tems dans les capitales refpe&ives des deux empires.

Hier 17, le noble Gradenigo, nouveau baile de la république de Venise , eut la premiere au

&

dience du grand seigneur , à qui il remit ses lettres de créance. Le même jour le Sr. Govron árriva ici pour y remplacer le Sr. Zegelin , envoyé de la cour de Berlin; il n'a que le titre de resident.

Plusieurs myrses & autres chefs des Tartares de Crimée se sont rendus ici pour se plaindre du préjudice que leur nation éprouve par le dernier traité de-paix avec la Rullie. Ils ont rapporté que le frere de Sahib-Gueray s’étant mis à la tête du parti de ce kan déposé, avoit fait de vains efforts pour le rétablir lur le tróne. La Porte muntre toujours la même indifférence sur ce qui se passe dans cette presqu'isle, & l'on ne çroit pas que la députation des myrfes l'engage à changer de systeme. D'ailleurs, la guerre survenue avec la Perse absorbe actuellement toute son attention. Sans compromettre la dignité du trône des Ottomans on a résolu de donner au régent de Perse toute la satisfaction

la conduite du pacha de Bagdad l'a mis en droit d'exiger. Weghi-Effendi , qui avoit été envoyé à la çour de ce prince pour entamer une négociation de paix, a recu ordre de ne pas revenir ici fans apporter la tête du pacha qui a provoqué les hoftilités. Dès qu'il sera arrivé, Abdoul-myrsa, porteur de lettres du régent de Perse, repartira pour aller porter à son maitre la réponse définitive de S. H. Quoique cet officier persan ne soit revêtu d'aucun cara&tere public , on n'en est pas moins empressé à le fêter ; le grand visir vient de lui donner un grand festin aux Eaux douces.

On prétend que les articles préliminaires de l'accommodement portent : que le grand seigneur promet de faire faire une enquête à Bagdad & à Bassora des biens des Persans qui sont morts de la peste dans ces deux villes , & d'en

[ocr errors]

que

ordonner la remise au régent de Perfe; que la Porte s'engage à procurer secours & fureté aux Persans qui iront en pélérinage à la Mecque.

La Porte a fait partir un mubachir pour aller recueillir les effets du Cheïk-Daher. On croit qu'il a laissé des amas de foie & de coton pour des sommes considérables, qui seront encore augmentées par des dépôts d'argent que ce rebelle avoit confiés à plufieurs personnes qui en ont fait leurs déclarations.

SALONIQUE ( le 29 Septembre.) Numan pacha , nommé au gouvernement de la ville de Candie, est arrivé ici le 24 Août, pour passer à fon département ; n'ayant pu trouver un navire Franc, assez considérable pour toute la suite , il en a freté un Turc , le seul qui se soit trouvé en cette rade,

Seli&tar Méhémet pacha , ci-devant gouverneur de cette ville, en eft forti, le 9 de ce mois, pour se rendre à fon gouvernement de Bosnie que la Porte lui a accordé. Ce pacha est fort regretté ici , parce qu'il s'est toujours occupé avec beaucoup de zele &. d'a&ivité , de la sûreté publique. Son successeur , qui quitte le gour vernement de Bosnie pour celui de cette ville s'appelle Ali pacha Ayras, pacha Zadé. On l'attend inceffamment ici, où l'on parle déjà de fa justice & de fon humanité.

ILARNECA (le 28 Septembre.) La Porte a eu égard aux Arz (suppliques) qui lui avoient été envoyés par les grands agas , & les évêques du pays, pour obtenir qu'Hadgy Abdul Baky aga , Alay bey, fût nommé au gouvernement de cette ville, vacant par la mort d'Aly aga d'Ismaïl aga , qui en avoient été revêrus succellivement cette année. Le grand yilir , qui tient

&

« PreviousContinue »