Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

en ce cas

BA

rum Subditos spectans leurs Sujets, fait nav. in tractu eorum maria frage sur leurs Côtes timo naufragium patia:

maritimes, tur, in eo cafu Officia- l'Officier des DoinaiLes Dominiorum, vel nes ou duFisc ne pourFisci nihil fibi juris in ront prétendre aucun eam prætendere pote- droit sur lui, & tour runt, & depredatio pillage sera severement omris severe prohibebi- défendu à quelques tur privatis quibufcun- particuliers que ce soit: que, quinimò Dominus, Bien plus, le Seigneur ac Magistratus loci ma & le Magiftrat du lieu gis vicini omni ope sub- le plus proche seront venire teneantur nay. obligez de subvenir en fragium palis, salva- toutes manieres à ceux reque de Navi rupti qui auront fait naufraquantum poterunt , id ge, de sauver tout ce que in fecurum collo- qu'ils pourront du Nacare, quo ipfo jure vire brisé, & dele met- . salvationis quinque rii treen sûreté, pourquoi mirum pro centumjux. ils jouiront par droit ta æftimationem mer. de conservation, de cium gaudebunt , iisque cinq pour cent suivant fumptus in banc piam l'évaluation des maroperam impenfi refun. chandises , & les fraix dentur, at si Navis, employez pour cette quantumvis valde læfa, euvre pieufe leur reintegra tamen perman ront remboursez. Mais ferit , neque Naute, fi le Navire, quoique & Navicularii perie- fort endommagé, refte rint , ipfismet incum- en son entier, & que les bet curam habere

Pilotes & les Conducfalvandarum, quibus teurs du Navire ne

soient point peris, ce
seront eux qui devront
prendre soin de ce qui

pourra

rerum

la

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

tamen promptum auxi- pourra être sauvé, & il lium, & aliftentia fe- leur sera promtement retur, Subministrando donné secours & assiillis justo pretio ea , qui- stance en leur fournifbus in digebunt. fant à juste prix les cho

ses dont ils auront be

Toin XXXIV. Sua MA- XXXIV, Sa Maj. jeftas Catholica non per- 'Cathol. ne permettra mittet ut sub politiæ vel point que sous le préalio prætextu' mercibus texte de Police, ou auad Subditos S.M.C. Spe- tre il foit imposé de &antibus aliqua limita. prix limité aux martio pretii imponantur, chandises apartenantes

verum iis licitum erit, aux Sujets de S. M. eas tanti, quanti cursus Imp., mais il leur sera "commerciorum ordina- permis de les vendre rius patitur , divendere; selon le cours ordinaiquâ ipfàlibertate pariter re des Commerces ; Regis Catholici Subditi liberté dont jouïront in Ditionibus Sue Ma- pareillement les sujets jeftatis Cæfareæ quoque du Roi Cath. dans les gaudebunt.

Païs de S. M. Imp. XXXV. Si cujuf- XXXV.Si les Biens "piam Mercatoris Hifpa de quelque Marchand nici, aut Sue Majesta- Espagnol, ou Sujet de tis Cæfaree Subditi bona S.M. Imp. venoient à confiscarentur, & inter être confisquez ,& que illa quidam effe&tus ad parmi ceux-là il se renalixm Mercatorem, ant contrat des Effets apar.' perfonam privatam spec- 'tenans à un autre Martantes reperirentur,tunc chand ou personnepardi&ti effe&tus eorumdem ticuliere , en ce cas less proprietario reftituer- dits Effets seront reftiSur, etiamfi jam vendi. tuez à leurs proprietai

ti res, quand bien même La 2

ils

1.

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

[ocr errors]
[ocr errors]

ti , dummodò pecunia ils seroient vendus,
vel in totum vel pro pourvû que l'argent
parte necdum exfoluta n'en fût pas encore
fuißet, & in caju, quo payé en entier , ou en
fimiles effetus, aut partie : & dans le cas
merces apud Mercato. que semblables Effets
rem , cujus bona appre- ou Marchandises au.
bensa essent, tantùm roient seulement été
depofitæ fuiflent, isque déposées chez le Mar-
eas fine permissione de- chand, dont les Biens
ponentis vendidisset auroient été sailis, &
tunc æftimatio dictarum que celui-là les eût
mercium ut verum de venduës sans la per-
pofitum confiderabitur , mifsion du déposant
solveturque jure præla alors l'évaluation der
tionis di&to deporenti.

dites marchandises fera
regardée comme véri-
table dépôt , & fera
payée audic déposant

par préference.
XXXVI. Subditis. XXXVI. Il sera
& Navibus Sue Majel- permis aux Sujets &
tatis Cæfareæ omnisge Navires de S.M. Imp.
neris fructus, res, & de porter_& amener
mercimonia ex Indiis dans tous Etats & Païs
Orientalibus in quosvis du Roi d'Espagne,tou-
Regis Hifpaniarum Sta- tes fortes de Fruits
tus, & ditiones portare, Effets & marchandises
ac inveherepermittetur, des Indes Orientales,
dummodò ex teftimoniis pourvû qu'il aparoisse
Deputatorum Societatis par les témoignages
Indicæ in Belgio Auf- des Députez de la
triaco erecte appareat, Compagnie des Indes,
illas efe de locis conqui établi dans les Païs-

fitis, Bas Autrichiens,qu'el-
les sont des Lieux con-

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

fitis, Coloniis, aut Fac- quis, Colonies, ou, tories , ut vocant, diete comme on les appelle, Societatis, aut quod ab Faktoriesde laditeComindè provenerint: Et in pagnie, ou qu'elles en bac confiderationeiisdem Toient provenuës;& en privilegiis gaudebunt , cette consideration ils quæ Subditis Provin- jouïront des mêmes ciarum "Unitarum per Privileges qui ont été Schedulas Regias 27. accordez aux Sujets Junii, & 3. Julii an. des Provinces - Unies no 1663. concefa, & par les Lettres Royales 30. Junii ac 3. Julii, du 27. Juin & 3 Juillet diéti anni publicata fue de l'année 1663., & runt: Infuper Sua Maj. publicz le 30 Juin & 4.

& Catholica declarat cona Juillet de ladite année: cedere se Subditis Sue En outre, S.M. Cath. Majeftatis Cæfareæom. déclare, qu'Elle accornia ea , quæ Dominis de aux sujets de S. M. Statibus Generalibus Imp., toutes les choses Unitarum Belgii Pro- qui ont été accordées vinciarum per Tracta- aus Seigneurs Etars tum anni 1648. tam in. Généraux des Provin, tuitu Indiarum, quàm ces-Unies par le Traicæterorum omnium,qua té de l'année 1648. ditto Tractatui applica- tant à l'égard des Inbilia , atque illi uti des, que de toutes auetiam paci inter Suas tres choses qui seront Majeftates conclusa, re- aplicables audit Traité pugnantia non erunt, & ne lui seront point concela fuerunt. contraires,

comme aufli à la Paix concluë

entre Leurs Majeftez. XXXVII. Quod XXXVII. Pour ce commercium in Injulis qui concerne le ComCanariis concernit, Suba merce aux Ifles Cana

, diti Suæ Majeftatis Cæ- riês,les Sujets de S. M.

, Sarea

Imp.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

Sarcæ in illo iisdem emo- Imp. y jouïront des lumentis gaudebunt

mêmes émolumens, quibus Angli & Hol- dont les Anglois & landi gaudent.

Hollandois jouiffent XXXVIII.Bona,& XXXVIII. Les fes quæcumque tempore Biens & toutes choses belli meta confiscationis quelconques, qui ont abfconditæ proprietariis été cachées en tems de Juis jure remanebunt Guerre par crainte de nemoque ex caufá, quod confiscation, resteront cas contra prohibitiones de droit à leurs Prooccultaverit , moleftabio prietaires , & personne gur.

ne sera molesté pour
les avoir cachées con-

tre les défenses. XXXIX. Debita XXXIX. Semblapariter abutrinque Sub- blement les Dettes ditis ex caufà commer- contractées par les Su-, cii, aut aliàs contrac- jets de part & d'autre à ta, dummodò ea inter- , raison du Commerce, medio tempore confi- ou autrement, pourvu satanon fuerint integré qu'entre-tems elles abfque tamen ufuris.exe, n'ayent point été consolventur , bello , quod fisquées, seront payées interceflit, non obstante, en entier, mais sans

vfure, nonobstant la i Guerre qui est surve

nuë. XL. Econtra mero,

XL. Au contraire ces , aliæque res mobiles marchandises & les', ante conclufionem & autres Biens menPacis utrinque à Fisco bles, dont le Fisc de occupata, non refti- part & d'autre s'eft emtuentur, idque ad evi. paré avant la conclu-,

tandas. fion de la Paix, ne se-
ront point restitucz, &

cela

[ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »