Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

men

quofacto liberum iis erit de. Merconçûë, sui-
indè abeundi & rece- vant la Formule ci-
dendi absque ullâ mo- deffous inferée; après
leftiiâ, aut turbatione , quoi il leor fera libre
neque ad exonerationem de s'en aller & de se
mercium, aut fearum retirer, fans être au-
visitationem ullâ ratione cunement molester ou
adigentar.

inquieter , & ne seront
obligez par aucane
raison à les décharger,

ou à les faire visiter.
VI. Excipitur ta VI. On en excepte

ille cafus, quo néanmoins le cas aualiqua di&tarum Na- quel quelcun desdits vium ad aliquem Por- Navires seroit destiné tum boftilem deftinata pour quelque Port foret , e per literas Ennemi, & il appamaritimas appareret, roîtroit par les Lettres eandem mercibus ve- de Mer, qu'il seroit titis oneratam elle, chargé de Marchandiquo casu placuit, ejuf- fes de Contrebande

ses

j modi Navem visitatio- auquel cas il a été nem subire debere , qua trouvé bon qu'un tel tamen non nisi in Navire doit subir la præfentiâ Judicis con- visite , laquelle toate Servatoris nationalis, fi fois ne se fera qu'en quando talis forte adef. présence du Juge confot, & Confulis , tali servateur de la Nation, tamen moderaminc ac s'il s'y en recontre un cautelâ peragetur, ut tel, & du Consul, & ne merces difpergan, avec cette moderation tør iisque damnum & circonspe&ion, que aliquod inferatur, aut les Marchandises ne integumenta corrum- soient point dispersées, pantur; attamen merces qu'on ne leur porte interdiéte in Navi point de préjudice, & re

que

[ocr errors][merged small]

ais.

repertæ fifcojudicialiter que les enveloppes ne addicentur , salvân cæ- soient point endomterum navi unà cum magées : cependant, reliquis mercibus, neque les Marchandises de propterea in Præfecto Contrebande seront Navis ullam mul&tam confisquées, le Napecuniariam , vel etiam vire restant d'ailleurs sub prætextu visitatio- en liberté avec les au

, aut peracti procef- tres Marchandises : sus, ullos fumptus exi- & ne sera permis pour gere fas efto.

ce sujet d'exiger du Maîtredu Navire aucune amende pecuniaire, ni méme aucuns fraix, fous prétexte de visite, ou des

procedures faites. VII, Porro ad tollen. VII. Et afin d'ôter das contentiones, que toutes disputes, qui Super vocabulo mercium pourroient naître de interdi&tarum vulgo l'expression de Mar. Contrebande nasci chandises interdites pollent, è re visum fuit communement Condeclarare , iftbac sub trebande, il a paru à appellatione compre propos de déclarer que bendi , omnis generis sous ce nom font rerum species tam fa- comprises les especes brefaétas , quam non de tout genre de choelaboratas ad rem les, tant fabriquées bellicam fervientes que non travaillées, prout funt arma que servant à l'usage de la cunque tam offenfiva Guerre, comme font quam defenfiva ,

in toutes sortes d'Armes, Specie verò Tormenta tant offensives que de bellica , Mortaria igni. fenfiyes , & en partipoma culier les Canons,

More

[ocr errors]

13

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

voma, vulgo Mortiers Mortiers, aufli les dieta, Falcones quoque Foucongeaus & Bom

& & Bombarde ejacu- bardes propres à jetter landis lapidibus adape des pierres, Saucisses, tate, Pyloclastra, Ba- Grenades Balles tuli Sulphurei , vulgo Boulets., Fuzils; PiSaucisses, Glandes ig. stolets, de plus, les niariæ, & manuariæ, Epées, Poigoards, vulgo Grenades; Glo. Casques, Cuiraffes & bi vel Pila , Globuli, Baudriers , Poudre, item Fistula , Sclopeta Salpêtre Planches, item Ede Sclopi mate

& Bois destinez pour nuarii, des Piltolets, construire ou reparer Gladii' infuper, Pue les Navires, Voiles giones, Galea, Lorice, Goudron & Cordages; & Baltei Pulvis toures lesquelles chopyrias , Sal nitrosum, ses sont sujettes à conAferes, & Ligna na- fifcation, au seul cas vibus exftruendis vel néanmoins qu'on vint reparandís destinata à découvrir qu'elles Vela, Pix nautica, & feroient deftinées au Funes; quæ omnia cox- secours des Ennemis, fifcationi obnoxia funto, 00 pour

on Port eo tamen duntaxat casu, ennemi, aux Officiers quando in subsidium duquel les Lettres de hoftium , aut ad Por. Mer devroient être tum inimicum , cujus exhibées. Sous le nom Officialibus litere ma- de Contrebande font ritime exbiberi debe-' auffi comprises toutes rent, deftinata effe les Marchandises de

elle deprehenderentur : sub chaque Pais, que de bic interdi&to compre. Lois expreffes défens benduntur quoque ome

dent d'en tirer & tranr. nes illæ cujusque Re- porter. Sont toutefois gionis merces ; quas

ab
exceptez

le Froment en evebere alduce- & toutes sortes deBlez, reque

les

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

reque leges late vetant. les Vins aufi, les Excipiuntur tamen tri- Huiles, les Fruits, ricum & omnigena & tout ce qui aparfrumenta , vina item, cient à la nourriture ; olea Es fructus , cunc- le Cuivre, Fer & taque alia comestibilia , Acier; enfin tout ce cuprum insuper , fer- qui est à l'usage des rum & chalybs, deni- vêtemens de l'un & de que omne id, quod ad l'autre Sexe, les Haufum veftium utriuf- bits mêmes complecs, que fexus pertinet, pourvû qu'ils ne soient quin & vestimenta point destinez à vêtir integra, dummodo Le des Régimens & des gionibus, aut Cohorti- Compagnies entieres. bus integris veftiendis destinate non fint.

VIII. Si on NaviVIII. Si Navis re de Guerre Imperial

Bellica Cæsarea in vient à rencontrer en alto mari Navi Mer. pleine Mer on Navire catoria ad Subditos Marchand apartenant Regis Hifpaniarum fpec- à des Sujets du Roi tanti obviam fieret, d'Espagne, & de même vel viciffim id contin. de la part de l'Espagne, geret, Navis Præfi- le Navire convoi ou diaria feu Bellica Mer- de Guerre u'aprochera catoriam propiùs, point le Marchand quam ad Tormenti plus près qu'à la porBellici jactum iée du Canon, mais accedet, verum obviam envoyera à la renconeidem mittet fcapham tre la Chaloupe avec cum duobus duntaxat deux ou trois hommes aut tribus bominibus seulement, auxquels quibus Magister Navis le Maître du Navire onerarie hteras exhio Marchand exhibita les bebit maritimas, ex Lettres de Mer, derquibus intelligi pofit, quelles on pourra apde

prendre

non

[ocr errors]
[ocr errors]

I 4

de

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

ܕ

quo

loco proveniat, prendre le Lieu d'où ad quem pertineat , & il vient, celui auquel quas merces rebat; il appartient, & quelles . Et casu quo inter alias ,

Marchandises il porte, merces quoque interdic- Et au cas qu'entr'autas pro hoftibus Domini tres Marchandises on Navis armatæ deftina- découvrit qu'il en tas secum vehere de- portât aussi de Conprehenderetur , in hoc trebande pour les Encasu , & non alio, e- nemis du Seigneur jusmodi merces vetite du Navire de Guerre, Fisco judicialiter addi- en ce cas, & non en centur. Navigio tamen, un autre,

ces sortes bominibus , mercibusque de Marchandises de aliis falvis permanenti. Contrebande feront bus; Fidem autem liteconfisquées; le Naviris maritimis à Magi- re, l'Equipage & les Aro Navis exhibitis autres Marchandises adbiberi debebit, & demeurant libres. ubi necesl'e visum fue- Mais on devra ajourit, convenietur mutuò ter foi aux Lettres de de certâ tefserá ditis Mer exhibées par le literis maritimis fimul Maître du Navire; & unà imprimenda, quo lorsqu'il sera jugé plenioriis fides haberi nécessaire, on con

viendra mutuellement de certaine marque, qui devra être imprimée en même tems avec les Lettres de Mer, afin qu'on puifle y ajoûter foi avec plus de

confiance. IX. Conventum in. IX. On est en outre super est libertatem convenu, que la liberCoromercii & Naviga- té de Commerce & de tionis

Na

3

polit.

[ocr errors][merged small]

5

« PreviousContinue »