Mémoires de L'Institut national des sciences et arts. Littérature et beaux-arts, Volume 5

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 106 - in-8°. Recueil et parallèle des édifices de tout genre, anciens et modernes, remarquables par leur beauté, par leur grandeur, ou par leur singularité, et dessinés sur une même échelle, par
Page 267 - Elle vend ses bijoux, ses plus beaux diamans, Les convertit en or. Sans dessein, sans compagne, La voilà courant la campagne : Vers l'aride Arabie elle tourne ses pas. Dans .cette solitude immense Son désespoir s'aigrit, sa douleur recommence. En accusant tous les ingrats, Usbeck ! mon cher Usbeck ! tu me fuis ! disait-elle
Page 441 - lui nuire par une extension trop forte ou inégale, et cependant en obligeant tous les points de sa vaste étendue d'adhérer à la toile dressée sur le châssis. C'est par tous ces procédés que le tableau a été incorporé à une base plus durable que la première même, et prémuni contre les accidens qui en
Page 268 - dispose, Je n'en sais pas trop bien la cause, Avait rempli la Perse et de trouble et de sang. Le sophi tout-à-coup avait perdu son rang. Usbeck, il était brave, ayant servi sans doute Le parti :du vaincu, proscrit par le tyran, Avait fui les palais et la cour
Page 268 - transports de nos amans. Je bénis ton malheur, lui disait Almazelle. Il t'a rendu sensible, il t'a rendu fidèle. Ah! vivons dans ces lieux, époux, amans, amis Nous serons pasteurs de brebis. Hispahan t'égara, le désert nous rassemble. Oui, nous vivrons ici, pur et charmant séjour, Pour goûter le bonheur, pour le puiser ensemble Dans cette source de
Page 470 - nécessaire de la langue sur les progrès des lettres et des sciences, sur les idées et la morale même d'un peuple, on demeure aussitôt convaincu de l'importance d'un bon dictionnaire. Et, dans son origine, l'Académie française ne fut-elle pas fondée expressément dans la vue de rendre Le langage français non seulement élégant, mais capable de traiter tous les arts et toutes les sciences (i)
Page 10 - de savoir quelles ont été les causes de la perfection de la sculpture antique, et quels seraient les moyens d'y atteindre. L'auteur
Page 269 - Ainsi, loin des grandeurs, sans ennui, sans alarme, Nos pasteurs du désert s'enivraient de ce charme Dont le cœur se remplit et n'est jamais lassé, Qui seul remplace tout et n'est point remplacé. C'est lui qui fait errer la chèvre voyageuse ; De ses feux , dans les airs , l'hirondelle est joyeuse ; Par lui je vois voguer le nid de l'alcyon
Page 269 - gémit, le rossignol le chante, L'air en est enflammé, la terre en est vivante. Par lui l'imagination , .Comme une abeille errante Sur le tilleul, le thym, sur la rosé naissante, Dans le champ des douces erreurs , Promène les saphirs de son aile éclatante Sur l'émail ravissant des fleurs , En tire un suc
Page 109 - des enfans, ou conseils d'un père à son fils, imités des vers que Muret a écrits en latin pour l'usage de son neveu, par N. FRANÇOIS (de Neufchâteau). Parme,

Bibliographic information