Journal politique: ou Gazette des gazettes

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 33 - A ces caufes , & autres à ce nous mouvant , de l'avis de notre confeil, & de notre certaine fcience , pleine puiflance & autorité royale , nous...
Page 70 - Elle le fait avec d'autant plus de confiance, qu'elle trouve consignés ces principes dans le droit primitif des peuples, que toute nation est fondée à réclamer, et que les puissances belligérantes ne...
Page 34 - SI DONNONS EN MANDEMENT à nos âmes & féaux...
Page 33 - Confeil & de notre certaine fcience, pleine puiflance & autorité Royale , nous avons dit , déclaré & ordonné , & par ces Préfentes fignées de notre main. , difons , déclarons & ordonnons , voulons & nous plait ce qui fuit : ARTICLE PREMIER.
Page 81 - Le roi n'est point le juge des querelles domestiques de l'Angleterre ; ni le droit des gens, ni les traités, ni la morale, ni la politique, ne lui imposent l'obligation d'être le gardien de la fidélité que les sujets anglais peuvent devoir à leur souverain.
Page 29 - Mandelot a eu l'honneur d'être préfentée à LM & à la Famille Royale , par la Comtefle de Damas. Le premier de ce mois , les Députés de» États de Bretagne furent admis à l'audience du Roi.
Page 2 - Journaux , s'ar drefleront à Bouillon, au DIRECTEUR du bureau des Ouvrages périodiques , ou bien à M. LUTTON , rue Ste. Anne , Butte St. ^ Paris, JOURNAL POLITIQUE, ou CAZETTE DES GAZETTES. MAR S. Seconde Quinzaine. TURQUIE. CONSTANTINOPLE ( le is Janvier, y PAr la tournure qu...
Page 21 - ... mais nous croyons foulager par là nos peuples d'une charge d'autant plus incommode qu'aucun autre moyen n'étoit capable de l'alléger. Les arts, le commerce, les manufactures y gagneront également en attirant plus de fulets habiles qui s'y adonneront.
Page 58 - Il est à présumer qu'ils empêcheront toute irrégularité; mais s'il arrivait, qu'il y eût la moindre violation de ces ordres réitérés, les tribunaux d'amirauté, qui dans ce pays-ci, comme dans tous les autres sont établis pour connaître de pareilles matières, et qui, dans tous les cas, jugent uniquement par le droit général des nations, et par les stipulations particulières des...
Page 46 - Royer eut le malheur de recevoir un coup de pierrier qui lui fracafla la cuiflè , & le força de laifler le commandement à fon capitaine en fécond , qui continua le combat jufqu'à ce que les ennemis furent forcés de l'abandonner. Leur retraite ne permet pas de douter qu'ils n'aient été très-maltraités. Il ya eu huit hommes tués , entr'autres , M.

Bibliographic information