Description de l'Afrique: tierce partie du monde, Volume 3

Front Cover
E. Leroux, 1898 - Africa
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 83 - Ses habitants sont riches et plus habiles dans divers arts et métiers qu'où ne l'est généralement ailleurs, en sorte que le commerce y est florissant. Les marchands de cette ville sont en relation avec ceux de l'Afrique occidentale, ainsi qu'avec ceux du Sahara et de l'Orient ; on y entrepose beaucoup de marchandises de toute espèce. Autour de la ville sont des plaines cultivées où l'on recueille du blé, de l'orge et des fruits en abondance. On y construit de gros bâtiments, des navires...
Page 64 - C'est une ville très peuplée , dont le commerce est florissant , les bazars très fréquentés , les fabriques bien achalandées. Autour de la ville s'étend une plaine entourée de montagnes habitées par des tribus berbères qui cultivent du blé et de l'orge , mais qui s'occupent principalement de l'élève des bestiaux et des abeilles. C'est à cause de cela que le beurre et le miel sont tellement abondants dans ce pays qu'on en exporte souvent au loin. Les tribus qui occupent cette contrée...
Page 102 - Leurs magasins souterrains sont tellement excellents qu'ils y peuvent conserver le blé durant un siècle sans qu'il éprouve aucune altération. Ils recueillent beaucoup de miel et de beurre qu'ils exportent à l'étranger. Cette ville est bâtie sur une espèce de promontoire isolé , de forme carrée un peu arrondie ; on n'y peut entrer que du côté de l'ouest , où il ya une porte assez petite.
Page 14 - Européens. nédiction divine. Si quelqu'un commet un vol ou un acte d'impudicité dans cet édifice , il ne tarde pas à subir le châtiment de son crime. Les gens du pays regardent cela comme une chose certaine et l'attribuent à la sainteté du lieu et à la faveur que Dieu a bien voulu lui accorder. Nedroma, ville considérable, est entourée d'un mur; elle possède une rivière et des jardins qui produisent toutes les espèces de fruits.
Page 244 - ... des sables, à cinq journées au Midi de la montagne de Titeri, et à trois journées Ouest des Beni-Rîgha. Mozab est le nom du peuple qui fonda ces bourgades. Quelques familles de la tribu des Beni-Badîn s'y sont établies aussi, comme nous venons de le dire. Les bourgades des Mozab occupent les sommets de plusieurs collines et rochers d'accès difficile, qui s'élèvent au milieu d'un pays brûlé par la chaleur. Vers le sud, à la distance de quelques parasanges et au milieu de l'Areg, se...
Page iii - L'Asie centrale (Thibet et régions limitrophes) - Texte et atlas par. I.-L. Dutreuil de Rhins — Ouvrage publié sous les auspices du ministère de l'instruction publique et des beaux-arts (Comité des Travaux historiques et scientifiques, section de Géographie historique et descriptive).
Page 14 - Au nord et à l'occident de la ville s'étendent des plaines fertiles et des champs cultivés. Elle est à dix milles de la mer. Son sahel ou port est formé par le Macîn, rivière dont les bords produisent beaucoup de fruits.
Page x - Recueil de textes et de traductions publié par les professeurs de l'École des langues orientales vivantes, à l'occasion du VIIIe Congrès international des orientalistes, tenu à Stockholm en 1889 (1).
Page 89 - El-Mecîla, ville située dans une plaine, est entourée de deux murailles, entre lesquelles se trouve un canal d'eau vive qui fait le tour de la place. Par le moyen de vannes on peut tirer de ce canal assez d'eau pour l'arrosement des terres.
Page 48 - Arzâw est un bourg considérable , où l'on apporte du blé que les marchands viennent chercher pour l'exportation. De là à Mostaghânim, petite ville, située dans le fond d'un golfe, avec des bazars, des bains, des jardins, des vergers, beaucoup d'eau et une muraille bâtie sur une montagne qui s'étend vers l'ouest. La largeur du golfe entre Ariâw et Mostaghânim est de 54 milles en ligne oblique, et de 24 en ligne directe.

Bibliographic information