Réflexions des Saints Pères sur la sainte eucharistie, appliquées aux Évangiles des dimanches, et aux festes des saints pour l'utilité de ceux qui y veulent communier

Front Cover
Roulland, 1712 - 383 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 315 - Encore un peu de temps , et le monde ne me verra plus. Mais pour vous , vous me verrez ; parce que je vis, et que vous vivrez aussi.
Page 94 - J'irai & je le guérirai. 8. Mais le centenier lui répondit : Seigneur , je ne fuis pas digne que vous entriez dans ma maifon ; mais dites feulement une parole, & mon ferviteur fera guéri.
Page 90 - Que si la simple bénédiction d'un homme a eu assez de « force pour transformer la nature, que dirons-nous de la propre « consécration divine, dans laquelle les paroles mêmes du Sauveur « opèrent tout ce qui s'y fait? Car ce sacrement que vous recevez « est formé par les paroles de Jésus-Christ.
Page 377 - Communion : il y en a de volontaires & d'involontaires , félon le langage des anciens Pères. Il y en a qui procèdent de notre mauvaife inclination, & d'autres qui font caufés par quelque tentation étrangère : il y en a que nous commettons avec délibération , & d'autres que nous ne faifons que par imprudence. Il y en a qui viennent d'une longue accoutumance, & d'autres qui naiflfent d'une occafion paflagere.
Page 324 - La mort n'a pu détruire ce corps par les clous dont il a été percé, ni par les coups dont il a été meurtri. Le soleil, voyant ce corps attaché à une croix, en a détourné ses rayons...
Page 378 - Sacrement ; .comme ceux qui ne fe croient pas aflezpurs, & de corps & d'efprit, ou qui ne fentent pas de dévotion en eux: & ces perfonnes font bien de s'en retirer, lorfqu'ils le peuvent faire pour des caufes légitimes , & fans fcandale. Car...

Bibliographic information