Page images
PDF
EPUB

TURQUIE.....

Conftantinople.
Alexandrie.
Smyrne.

2 TOTripoly..
dituma th

BARBARI 5 Alger..

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][ocr errors][subsumed]
[ocr errors]

SUEDEL

Stockholm.

[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

POLITIQUE.

Année 1773.

JANVIER.

Seconde Quinzaine.

THE NEW YORK PUBLIC LIBRARY

ASTOR, LENOX AND

TILDEN FOUNDATIONS.

A BOUILLON.

Avec Approbation & Privilege.

E JOURNAL paroît deux fois par

Cmois. Chaque cayer eft de 72 pages;

il coute o liv. par année, pris à Bouili lon, & 15 liv. par la pofte dans toute la France, y compris le port. Le tout fe paye d'avance. On ne fouferit que pour une année, & à deux époques, au z er. de l'an & au mois de Juillet.

Les Supplémens qu'on donnera à la fin de chaque trimestre, couteront 3 l. par la pofte, & a 1. pris à Bouillon.

LE JOURNAL ENCYCLOPÉDIQUE, dont il paroit un volume de 168 pages, & quelquefois plus, toutes les quinzaines, coute par année, 24 liv., pris à Bouillon, 33 liv. 12 fols par la pofte pour la France, & 30 livres pour l'Allemagne, franc de port.

LA GAZETTE SALUTAIRE, feuille périodique qui embraffe tout ce qui concerne la Médecine, la Chirurgie, la Chymie, la Botanique, l'Hiftoire-Naturelle &c. &c., paroit une fois par femaine, & coute 9 liv. par année, y compris le port.

Ceux qui defireront ces Journaux, s'adrefferont à Bouillon au DIRECTEUR du Bureau des Ouvrages périodiques, ou bien à M. LUTTON, rue Ste. Anne Batte St. Roch, à Paris.

JOURNAL

POLITIQUE.

JANVIER.

Seconde Quinzaine.

TURQUIE.

CONSTANTINOPLE (le 4 Décembre.)

D És qu'on eut reçu ici la nouvelle de la défaite & de la difperfion des vaiffeaux dulcignotes & ragufiens que le Pacha de Scutari avoit fait équiper, pour transporter en Egypte des troupes de débarquement, on craignit que la Porte n'enviLageât cette entreprise de la part des Ruffes, comme une infraction aux conventions de l'armiftice; ce qui auroit pu apporter quelque changement dans fes difpofitions pacifiques. Mais, foit que la diffimulation foit devenue néceffaire dans

les circonftances préfentes; foit qu'en effet, le Pacha de Scutari ai tenté cette expédition, fans y avoir été autorifé; la Porte a fait publier qu'il n'avoit eu aucun ordre d'équiper une escadre, & rejette fur lui la caufe de ces nouvelles pertes. On affure même qu'un Capidgi parti pour la Morée, a ordre de faire étrangler le fils de ce Pacha, à qui l'exécution de ce projet avoit été confiée.

Le 17 du mois dernier, il arriva encore de Bucharest un courier qui partit, le 19, pour l'ifle de Paros; il eft accompagné d'un Officier de la

Porte.

Le 19, le Sr. de Celfing, ci-devant Envoyé de Suede, eut fon audience de congé du Caïmacan, & fut revêtu, à cette occafion, d'une peliffe de marte-zibeline. Le départ de ce Miniftre cause beaucoup de regrêts au Caïmacan, qui étoit lié d'amitié avec lui depuis 30 ans.

Le même jour, 19, après l'arrivée d'un courier tartare du camp du Grand-Vifir, la Porte fit notifier au Sr. Zegelin, Envoyé du Roi de Pruffe, qu'elle permettoit le départ des trois familles, que ce Miniftre avoit follicité, & que les ordres feroient donnés pour leur voyage jufqu'à Bucharest. Ces trois familles font la Dame Abbot, belle-mere de l'ancien Envoyé ruffe Obreskow, & fa fille la Dame Pini, dont le fils a fait les fonctions de Premier-Interprête & de Secrétaire de la cour de Pétersbourg auprès du Sr. Obrefkow, & trois autres de fes enfans ; & enfin, la famille du Sr. Panajerodoro, qui a fait ci-devant les fonctions d'Interprête auprès du Sr. de Zegelin, mais qui eft actuellement au fervice de la Ruffie. Cependant, contre toute attente, la Porte a changé depuis ce tems d'avis à l'égard de cette derniere fimille, & a fait notifier au Sr. de Zegelin, qu'elle avoit des raifons pour ne la point laif

« PreviousContinue »