Mélanges d'économie politique, Volume 2

Front Cover
Méline, Cans et Comp., 1851
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 291 - Celui qui ose entreprendre d'instituer un peuple doit se sentir en état de changer pour ainsi dire la nature humaine, de transformer chaque individu, qui par lui-même est un tout parfait et solitaire, en partie d'un plus grand tout dont cet individu reçoive en quelque sorte sa vie et son être...
Page 290 - ... l'État ne cessera d'être agité jusqu'à ce qu'il soit détruit ou changé, et que l'invincible nature ait repris son empire.
Page 326 - ... les départements et les communes, de travaux publics propres à employer les bras inoccupés; elle fournit l'assistance aux enfants abandonnés, aux infirmes et aux vieillards sans ressources, et que leurs familles ne peuvent secourir.
Page 115 - L'ÉTAT, c'est la grande fiction à travers laquelle TOUT LE MONDE s'efforce de vivre aux dépens de TOUT LE MONDE.
Page 288 - Il suffit que l'on établisse un cens3 qui réduise ou fixe les différences à un certain point; après quoi, c'est à des lois particulières à égaliser, pour ainsi dire, les inégalités , par les charges qu'elles imposent aux riches , et le soulagement qu'elles accordent aux pauvres.
Page 168 - A Dieu ne plaise, disait Curius à ses soldats ', qu'un citoyen estime peu de terre ce qui est suffisant pour nourrir un homme! » Comme l'égalité des fortunes entretient la frugalité, la frugalité maintient l'égalité des fortunes.
Page 169 - Oublierais-je que ce fut dans le sein même de la Grèce qu'on vit s'élever cette cité aussi célèbre par son heureuse ignorance que par la sagesse de ses lois, cette république de demi-dieux plutôt que d'hommes, tant leurs vertus semblaient supérieures à l'humanité?
Page 295 - Considérant à quel point l'espèce humaine est dégradée, je me suis convaincu de la nécessité d'opérer une entière régénération et, si je puis m'exprimer ainsi, de créer un nouveau peuple. » On le voit, les hommes ne sont rien que de vils matériaux. Ce n'est pas à eux de vouloir le bien; — ils en sont incapables, — c'est au Législateur; selon Saint-Just. Les hommes ne sont que ce qu'il veut qu'ils soient.
Page 162 - Et si Rome demande une vertu plus haute, Je rends grâces aux Dieux de n'être pas Romain, Pour conserver encor quelque chose d'humain.

Bibliographic information