Page images
PDF
EPUB

DES

JOURNAUX,

FRANÇOIS ET ÉTRANGERS. PAR UNE SOCIÉTÉ DE GENS-DE-LETTRES. Dédié à LEURS ALTESSES ROSALES MARIE,

CHRISTINE, Princesse Royale de Hongrie & de Bohême , Archiducheffe d'Autriche, &c. &c. Et ALBERT, Prince Royal de Pologne & de

Lithuanie, &c. &c.
Lieutenans , Gouverneurs & Capitaines - Généraux des

Pays-Bas
VINGT- UNIEME ANNÉ E.

Τ Ο Μ Ε Ι Χ.

SEPTEMBRE, 1797

[ocr errors]

A PARIS, Chez la veuve VALADE, Imprimeur-Libraire ;

rue des Noyers, vis-à-vis Saint-Yves ; & pour des Pays-Etrangers, à Liege, chcz J. J. TUTOT

[ocr errors]

Hake.

MAESTRICHT, chez Roux & Comp., Cavelier,
A MALINES , chez Hanick. A MANREIM,
chez Fontaine. A MONS , chez Tercellin.
A Moscou, chez Rudiger , pour la Russie.
A NANCY, chez Matthieu. A Rheims, chez
Barrachin. A ROTTERDAM , chez Bennet &

· A ST. PÉTERSBOURG, chez Gay , freres, & Klosterman, pour la Russie..- A STUCKHOLM , chez Holmen, vid Storkyrkan, pour la Suede. - A STRASBOURG , chez Salzman, Treuta tel. A TOURNAI, chez Wicard. A VERVIER,

chez Dejoye. A VIENNE , pour l'Au. triche & la Bohême, chez Gay & Comp., Greffer & Comp. A UTRECHT , chez B. Wildt & Alhéer. A VARSOVIE ,

chez Gay, freres, pour la Pologne.

A V IS. L'Esprit des Journaux, étant généralement répandu l'éditeur a cru qu'il feroic une chose agréable à quan. sité de personnes, (i, indépendamment du nombre de pages fixé pour chaque volume, il y ajoutoit un supo plément où chacun pourroit faire insérer des Annonces & Avis particuliers qu'il seroic de son avantage de répandre dans le public. En conséquence, l'éditeur offre d'imprimer lesdites annonces, par forme de supplément, d'la fin de chaque journal, à raison de 24 liv. de France pour chaque Avis, mposé d'une , deux, trois & même quatre pages; 48 liv. pour cing pages jusqu'à huit , & ainsi progresivement, de maniere qu'une feuille entiere , de 24 pages, ne reviendroit qu'à 120 liv., a del nombre que puiffe s'élever la totalité des exemplai. ses. MM. Ics libraires ou artistes qui ont des Avis & des Annonces à faire publier , sentiront aisément que le moyen qu'on leur propose çft des plus avantageux. puisqu'avec une dépense modique, ils seront assurés que l'objet qu'ils ont intérêc de faire connoître, le lera dans tous les pays, en même tems , & par la voie la plus expéditive. S'adresser où l'on a foulesit.

« PreviousContinue »