Le Mémorial catholique. Vol.1-12; nouv. coll., vol.1

Front Cover
1824
1 Review
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

Has an extract from the initiation rituals of Buonarroti's Sublimes Maitres Parfaits. (pp. 296-302) Primary documents.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 219 - Oui, si la vie et la mort de Socrate sont d'un sage, la vie et la mort de Jésus sont d'un Dieu.
Page 95 - Si l'on n'admet pas que le paganisme et le christianisme, le Nord et le Midi, l'antiquité et le moyen âge, la chevalerie et les institutions grecques et romaines, se sont partagé l'empire de la littérature, l'on ne parviendra jamais à juger sous un point de vue philosophique le goût antique et le goût moderne.
Page 219 - Se peut-il qu'un livre à la fois si sublime et si simple soit l'ouvrage des hommes? Se peut-il que Celui dont il fait l'histoire , ne soit qu'un homme lui-même? Est-ce là le ton d'un enthousiaste ou d'un ambitieux sectaire?
Page 94 - Le nom de romantique a été introduit nouvellement en Allemagne pour désigner la poésie dont les chants des troubadours ont été l'origine , celle qui est née de la chevalerie et du christianisme.
Page 283 - Établissemens religieux formés à cette époque, et des Exemples de piété, de Zèle et de Charité, qui ont brillé dans le même intervalle, tome I, 502 pp.
Page 214 - Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marche point dans les ténèbres ; mais il aura la lumière de la vie.
Page 226 - ... ne cessera d'être agité, jusqu'à ce qu'il soit détruit ou changé et que l'invincible nature ait repris son empire...
Page 217 - Vous ne savez , leur dit-il, à quel esprit vous appartenez ; le Fils de l'homme est venu non pour perdre les âmes, mais pour les sauver. Sa patience et sa douceur inaltérables ne l'abandonnent pas même au milieu des souffrances cruelles du plus injuste et du plus honteux des supplices , à la vue de tout un peuple qui le maudit et qui l'insulte; il expire sur la croix en intercédant pour ses bourreaux...
Page 149 - Selon ce droit primitif de la nature, nul n'a de droit particulier sur quoi que ce soit et tout est en proie à tous.
Page 31 - J'attends, pour y comparaître, que je sois suivi de vingt mille hommes de pied et de cinq mille chevaux ; alors je me ferai croire.

Bibliographic information