Vues des Cordillères, et monumens des peuples indigènes de l'Amérique, Volume 1

Front Cover
Librairie grecque-latine-allemande, 1816
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 40 - Péruviens, un gouvernement théocratique, tout en favorisant les progrès de l'industrie, les travaux publics, et tout ce qui indique, pour ainsi dire, une civilisation en masse, entravait le développement des facultés individuelles.
Page 231 - Ometeuctli, elle occupoit le premier rang parmi les divinités d'Anahuac : on la voit toujours représentée en rapport avec un grand serpent. D'autres peintures nous offrent une couleuvre panachée, mise* en pièces par le Grand Esprit Tezcatlipoca , ou par le Soleil personnifié , le dieu Tonatiuh.
Page 114 - Tlaloc, qui avait servi d'asile à lui et à six de ses frères, il construisit une colline artificielle en forme de pyramide; il fit fabriquer les briques dans la province de Tlamanalco, au pied de la Sierra de...
Page 29 - Ce que quelques savants, d'après des théories abstraites, ont avancé sur la prétendue pauvreté de toutes les langues américaines et sur l'extrême imperfection de leur système numérique, est aussi hasardé que les assertions sur la faiblesse et la stupidité de l'espèce humaine dans le nouveau continent, sur le rapetissement de la nature vivante, et sur la dégénération des animaux qui ont été portés d'un hémisphère à l'autre. Plusieurs idiomes, qui n'appartiennent aujourd'hui qu'à...
Page 21 - Les nations de l'Amérique, à l'exception de celles qui avoisi tient le cercle polaire, forment une seule race caractérisée par la conformation du crâne, par la couleur de la peau, par l'extrême rareté de la barbe et par des cheveux plats et lisses.
Page 88 - Cette femme, d'une rare beauté, mais d'une méchanceté excessive , contraria son époux dans tout ce qu'il entreprenoit pour le bonheur des hommes. Par son art magique , elle fit enfler la rivière de Funzha, dont les eaux inondèrent toute la vallée de Bogota. Ce déluge fit périr la plupart des babitans , et quelques-uns seulement s'échappèrent sur la cime des montagnes •voisines.
Page 142 - Gotopaxi est aussi le plus redouté de tous les volcans du royaume de Quito : c'est celui dont les explosions ont été les plus fréquentes et les plus dévastatrices.
Page 93 - ... sucre. Comme la crevasse dans laquelle se jette le Rio de Bogota communique aux plaines de la région chaude ( tierra caliente ) , quelques palmiers se sont avancés jusqu'au pied de la cascade. Cette circonstance particulière fait dire aux...
Page 88 - ... elle devint la lune, qui, depuis cette époque, commença à éclairer notre planète pendant la nuit. Ensuite Bochica, ayant pitié des hommes dispersés sur les montagnes , brisa d'une main puissante les rochers qui ferment la vallée du côté de Canaos et de...
Page 143 - ... la montagne. Depuis plus de vingt ans, aucune fumée, aucune vapeur visible n'était sortie du cratère; et, dans une seule nuit, le feu souterrain devint si actif, qu'au soleil levant, les parois extérieures du cône...

Bibliographic information