Histoire naturelle, Volume 5

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 84 - Ensuite , en examinant en particulier les difFérens peuples qui composent chacune de ces races noires , nous y verrons autant de variétés que dans les races blanches, et nous y trouverons toutes les nuances du brun au noir, .comme nous avons trouvé dans les races blanches toutes les nuances du brun au blanc.
Page 427 - ... un peu inégaux , mon œil droit étant un peu plus foible que le gauche; pour lire de petits caractères ou une mauvaise écriture , et même pour voir bien distinctement les petits objets à une lumière foible^ je ne me sers que d'un œil. J'ai observé mille et mille fois qu'en me servant de mes deux yeux pour lire un petit caractère , je vois toutes les lettres mal terminées ; et en tournant l'œil droit pour ne me...
Page xlv - Quoiqu'il fût né de parens catholiques, qu'il assistât à la messe , qu'il fût instruit à faire le signe de la croix et à se mettre à genoux dans la contenance d'un homme qui prie, il n'avoit jamais joint à tout cela aucune intention , ni compris celle que les autres y joignoient.
Page 340 - ... se trouvent en liberté dans la matière des corps morts et décomposés, dès qu'elles ne sont point absorbées par le moule intérieur des êtres organisés qui composent les espèces ordinaires de la nature vivante ou végétante.
Page 99 - ... autrement que par leur indigence. Ils ont donc, comme l'on voit, le cœur excellent ; ils ont le germe de toutes les vertus. Je ne puis écrire leur histoire sans m'attendrir sur leur état : ne sont-ils pas assez malheureux d'être réduits à la...
Page 14 - ... que les autres nations européennes , on y trouve cependant beaucoup d'individus qui ont la forme du corps carrée, les...
Page 7 - ... par la forme, par la taille, par la couleur, par les mœurs et même par la bizarrerie des coutumes. Celle d'offrir aux étrangers leurs femmes, et d'être fort flattés qu'on veuille bien en faire usage, peut venir de ce qu'ils connoissent leur propre difformité et la laideur de leurs femmes ; ils trouvent apparemment moins laides celles que les étrangers n'ont pas dédaignées...
Page xliv - ... étonnement de toute la ville; on fut de » lui que quelques trois ou quatre mois auparavant il avoit » entendu le fon des cloches & avoit été...
Page 51 - ... embelli comme l'autre, et les Persanes sont devenues fort belles et fort bien faites, quoique ce ne soit pas au point des Géorgiennes. Pour les hommes, ils sont communément hauts, droits, vermeils, vigoureux, de bon air et de belle apparence. La bonne température de leur climat et la sobriété dans laquelle on les élève ne contribuent pas peu à leur beauté corporelle : ils ne la tiennent pas de leurs pères ; car...
Page 112 - Mais si l'on fait attention d'un côté à la migration des différens peuples , et de l'autre au tems qu'il faut peut-être pour noircir ou pour blanchir une race , on verra que tout peut se concilier avec le sentiment des anciens ; car les habitans naturels de cette partie de l'Afrique sont les nubiens, qui sont noirs et originairement noirs , et qui demeureront perpétuellement noirs tant qu'ils habiteront le même climat, et qu'ils ne se mêleront pas avec les blancs. Les éthiopiens...

Bibliographic information