Page images
PDF
EPUB
[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Regis Magna Britan- Executeurs du Tefta-
nia Gloriofiffima Me- ment de Guillaume
moria tradatur.
III. ci-devant Roi de
la Grande Bretagne
de glorieuse Memoi-

re.

[ocr errors]

Quod reliquum eft Au furplus le SereSereniffimus Princeps niffime Prince de HefHaffia fibi fervat fa fe fe referve la faculté cultatem in pofterum de- pour l'avenir de déelarandi fufiufque ex- clarer, & d'expliquer ponendi,& addendi plus amplement, & omne id quod ad magis augmenter ce qu'il ftabiliendam obtinen- croira plus propre à damque tam omnium contribuer à la fatisfa Fœderatorum & Ami- &tion de tous fes Alcorum quàm Sereniffima liez & amis & à la fûfua Domus fecuritatem, reté & fatisfaction de fatisfactionem face- fa Maifon. re fibi vifum fuerit.

Trajecti ad Rhenum
die 5. Martii 1712.
B. de DALWICH.

A Utrecht le 5.
Mars 1712.

B. de DALWICH,

PRO

P

PRO

Serenissimo Principe

Domino

EVERHARDO
LUDOVICO,.

Confrmat

POUR LE

Serenifsime -Prince, Da et Seigneur

C

ಅದ ಇರಿ.

Ejufque Sereniffima
Domo defideratur.

EVERHARD
LOUIS

Duce Wirtenbergenfi, et
Teccenfi, Comite Mom-Duc de wirtenberg et
pelgardenfi, Domino de Teck, Comte de
Heidenheimii etc.
Mont Beliard,Seigneur
de Heidenheim, etc. et
pour Sa Maison Sere
nifsime on demande.

W

[ocr errors]
[ocr errors]

I.

Sa

Con

Alisfactio aqua, atque pactis conve- Яtion, convena niens pro impenfis ac ble aux Traitez, pourtant fumptibus in hoc bello les fraix & les depen factis, damnifque per- fes faites en cette guer peffis, quorum fpecia- re, & pour les Dom Rechenze ior defignatio, uti mages foufferts, dont Clewa mediorum quibus refar-on fe referve de faire um, quan? siri quodam modo po- ci après une défignaterunt ulterius produ- tion plus particuliere, no in

Principat

Rowano

cenda refervatur.

ainfi que des moyens
par lesquels, ils pour-

11. Con

eliutio

I.

pro

ne jutte fatisfae Do

Everb

[ocr errors]

Dinas

1

II.Confirmatio adepte jam poffeffionis in illa Dinastia Wiefenfeigenfis, Ducatui Wir tembergico undique inHi clufa, parte, quam anUI tea Domus Bavaria te nuit, prout illa Sereniffimo Domino Duci hactenus inducta lita fuit.

[ocr errors][ocr errors]

ront être reparez. II. La confirmation de la poffeffion déja acquife de cette partie de la Seigneurie de Wiefenfteig, qui eft renfermée de tous côtez par le Duchê de Wirtemberg, & qui appartenu autrere- fois à la Maifon de

a niis

rla

[ocr errors]

Baviere, en l'état qu' elle à été enfin cedée audit Seigneur Duc. III. Refitutio PleIII.La pleine & ennaria Principatus Mom-tiere reftitution de la pelgardenfis pro Sere Principauté de Montniffimo Duce Domino Beliard au Sereniffime Leopoldo Everhardo. Duc Leopold Ever una cum fpectantibus ad hard, avec tout ce qui eundem tam Comitatu en depend, à favoir Horburgenfi & Domi- le Comté de HorReichenweyerbourg, & les DomaiGranges, Clewal, nes de Richenweyer, o Palewant, qua non mi- Granges, Clewal & nus ac Principatus ipfe Paffawant, qui comSacro Rowano imperio me la Principauté mêimmediate fub erant, me, ont été foumis au quam Dinaftiis liberis SaciéEmpireRomain;

omni fuperioritate que les SeigneuriesLi&independentia Heri- bres, & independantes court,Châtelot, Blamont, de Hericourt, ChâteClemont,in priftinum lot, Blamont, & Cle ac modo dictum Imme-mont, en leur premier dietatis fuperiorita- état d'independence, tis ftatum, tam in Ec- & de fuperiorité tant clefiafticis quam politi- dans les chofes Ecciecis, in qua omnia fura fiaftiques que Politi

immunitates, prare: ques avec tous les gativas reditus nul- Droits, Immunitez, lo ufquam excepto, qua Prerogatives, & reaniebas eo pertinuerunt, venus fans aucune exvel aliquali ratione per- ception, qui leur ont zinere debuerunt, aboli- appartenu ci-devant, tis penitus iis, qua quo ou dû leur appartenir, cumque titulo, tempore anéantiffant abfolu Ac modo, in contrarium ment tout ce qui au. facta, vel pratenfa fue- roit été fait, ou prerunt. Detur quoque an-tendu au contraire en te memorato Domino quelque temps, par Duci Jufta fatisfactio quelque moyen, de Urbe & munimentis quelque Titre que ce Brifaci, Hovi,qua in puiffe être; Le SeiBerritorio Horburgenfi exftruta funt. Ultrajecti die 5.Mar

& â

gneur Duc demande auffi qu'il lui foit fait une jufte fatisfaction, touchant la Ville, & A.G. V.HEES PEN. Fortereffe de Brifac,

tii 1712,

&

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

el

& de Hove, conftruits dans le territoire de

Horbourg.

A Utrecht le 5. Mars 1712.

[ocr errors]

A. G. V. HEESPEN.

Reponce de France le

Mars 1712.

30

DE FRANCE.

DES

ALLIEZ.

Nous nous fommes attendus qu'après vous avoir donné les Demandes Specifiques des S Alliez " comme vous l'avez fouhaité, vous nous donneriez auffi une réponce specifique par écrit, comme nous nous y attendons encore. Nous demeurerons dans cette attente

Omme l'on s'eft donné de part & d'au tre des propofitions reciproques par écrit, nous croyons être prefentement en état d'entrer en Négociation avec tous les Alliez fuivant la forme ufitée dans le Congrès precedent.

DES FRANCE.

Cette attente feroit inutile, puifque nous ne répondrons pas par écrit.

e

« PreviousContinue »