Page images
PDF
EPUB

nulius pacis fructus reli- depuis qu'elle à été itus, fed ab ipso tam concluë, & qu'au con. pacis , quam belli tem- traire le Roi Trèsporibus , continua, vel Chrétien les à contiReunionum vexatione , nuellement tourmenvel apertis hostilitatibus tez en temps de paix affliéti fuerint, hinc Cir- par des reunions , culorum securitas vel & par des hoftilitez maxime efflagitat,ut Rex ouvertes en temps Christianissimus , una de guerre; lesdits Cercum indemnisatione dan- cles demandent comnorum in præfenti bello me une satisfaction illatorum, restituat om- nécessaire à leur sûrenia ea, qua ipsi per Mo- té, que le Roi T. C. nafterienfem & fubfecu- en les indemnisant de tos pacis tractatus de toutes les pertes qu'il Circulis, & à Domo Au- leur à causées pendant ftriaca cessa sunt nec non la presente guerre, utriusque Lotharingia & leur reftitüe tout ce Barri Ducatus partes, qui lui à été cedé deftam per tractatus quam dits Cercles tant par vi armis avulsas, sub- la Paix de Munster & lato undique Feudalita- par les autres traitez

tis á Vafallagii nexu, subsequens , que par ·la ut hac ratione per- la Maison d'Autriche; pessis ac in futurum ti- comme aulli les pormendis malis per futu. tions des deux Lorvam p.ucem providea-'raines, & de la Duché tilr, fic tranquilli- de Bar, dont il s'est

tas

[ocr errors]

Martii 1713.

tas publica inter Re-l faisi tant par traittez, gnum Gallia e adja- que par la force des arcertes Imperii Circulos mes, avec une entiere Stabiliatur, ac firma exemption à l'avenir maneat.

de toute sujettion de

Focdalité, & de vaffelDatum Ultrajecti ad lage, en sorte que par Rhenum die 5.

ce moyen la Paix future mette fin à tous

les maux passéz & STADIAN. prévienne ceux que

l'on auroit sujet d'apprehender à l'avenir, & qu'ainsi la tranquillité publique soit rétablie, & demeure ferme entre le Royaume de France, & les Cers, cles de l'Empire. Donné à Utrecht le 5. Mars 1712.

S TADI AN

[ocr errors]
[blocks in formation]

DISCOURS

Sur la demande, que les Cercles de l'Empire compris dans la grande Alliance ont fait au Congrès

pour la paix touchant la RESTITUTION

[ocr errors][merged small]

Tomice Men allures de la folidi

Out le Monde sera sans doute té de la deinande, que les Cercles de l'Empire compris dans la grande Alliance ont faite au Congrés pour la paix, touchant la Restitution de tout ce que l'Empereur , le St. Empire & la Serenissime Maison d'Autriche ont cedé à la France par la paix de Munster, & les Traités suivans, quand on fera voir, que cette demande est fondée (1) dans la neceflité indispenlable, (2) dans la justice & l'é.

quité,

quité, & même (3 dans la facili-
té, qui se trouve de la part de la
France, de pouvoir faire cette Re-
ftitution. Et c'est ce qu'on a entre-
pris de montrer clairement & di-
ftinctement dans le present dis-
cours,

1. La Neceflité.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Le premier fondement est la Ne Le premier ceffité, laquelle consiste dans la fondement Barriere des Cercles associés , qui de la solidifans cette reftitution ne sauroit ja- mande des mais être obtenüe. Pour en être

Cercles , eft entierement convaincu l'on n'a qu'à la Necessi. parcourir le passé, comme la meil , qui conleure regle de l'avenir.

fifle dans la

Barriere
1. Commençons par l'Occupa-
tion des trois Evêchés, Metz, Toul

des Cercles,

impossible à & Verdun, lesquels constituent un obtenir fans des points de la cession faite dans cette refie la paix de Munfter à la France: Cet- tution Ce te occupation par voye de fait ar- qui se mora

tre claireriva dans l'an 1582. sous le Regne de Henry II. où il eit bien à te confidivant marquer, qu'avant ce temps là la le passé. France, n'étoit pas tant à craindre L'occupaà l'Empire, mais après avoir rom

tion des

ment en

happen

1:02

trois Ezê- pu par cette occupation fa Barriere, chez, Merz, & y avoir gagné une entrée facile, Toulo

elle eut par là occasion de comVerdun, arrisée

mencer quelque temps après (fans dans l'an- les troubles & guerres civiles firmée 1952. venües on l'auroit assurément fait

encore plutôc) sous le Regne de Henry IV. d'établir les principes , pour faire plus de Conquêres vers l'Allemagne , ce qui selon les difpositions faites déja pour celà n'au. roit pas manqué d'être bien executé alors, fi la mort violente de

Henry IV. ne fût survenue. La Guerre U. Cette facilité d'entrer dans de 20 ans l'Empire par le moyen de ces 3. qui come

Evêchés fe fit bien voir dans la mença l'annie 1618. guerre fi renommée qu'on appelle e la Fran- en Allemagne celle de 30 ans, qui ce eut la fa- commença peu de temps après, cilisé par dans l'an 1618. dans laquelle les les Ezê. chez,de pé- bien avant dans l'Empire, & le

troupes de la France pénetrérent 7. étrer bien

Roi de France d'aujourd'hui remo Allemag. porta après, par la paix.de Weftne , laquelle phalie de l'année 1648. qui mit la guerre fut fin à cette guerre, l'avantage de finie par la paix.de

gagner non seulement par une cesMunfter,od. fion lesdits trois Evêchez usurpez.

jusques

avant en

« PreviousContinue »