Œuvres, publ. par le baron A.M. Rœderer, Volume 3

Front Cover
1854
1 Review
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

volume III 3

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 144 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression.
Page 293 - Français que je connaissais, tous mes compagnons de gloire ? Ils sont morts ! « Cet état de choses ne peut durer. Avant trois ans il nous mènerait au despotisme. Mais nous voulons la république, la république assise sur les bases de l'égalité, de la morale, de la liberté civile et de la tolérance politique.
Page 173 - ... si le château des Tuileries est forcé ou insulté, que s'il est fait la moindre violence, le moindre outrage à leurs majestés le roi, la reine et la famille royale, s'il n'est pas pourvu immédiatement à leur sûreté, à leur conservation et à leur liberté, elles en tireront une vengeance exemplaire et à jamais mémorable, en livrant la ville de Paris à une exécution militaire et à une subversion totale, et les révoltés coupables d'attentats, aux supplices qu'ils auront mérités.
Page 72 - C'est elle que j'en accuse, hautement. Organisée comme un empire à part dans sa métropole et dans ses affiliations , aveuglément dirigée par quelques chefs ambitieux, cette secte forme une corporation distincte au milieu du peuple français , dont elle usurpe les pouvoirs en subjuguant ses représentants et ses mandataires.
Page 330 - Ma politique est de gouverner les hommes comme le grand nombre veut l'être. C'est là, je crois, la manière de reconnaître la souveraineté du peuple.
Page 132 - ... c'est contre la -nation ou l'Assemblée nationale seule, et pour le maintien de la splendeur du trône, que le roi de Bohême et de Hongrie nous fait la guerre, et que le roi de Prusse marche vers nos frontières ; c'est au nom du roi que la liberté est attaquée, et que, si l'on parvenait à la renverser, on démembrerait bientôt l'empire pour...
Page 172 - Sa Majesté l'empereur et Sa Majesté le roi de Prusse les appellent et les invitent à retourner sans délai aux voies de la raison et de la justice, de l'ordre et de la paix. C'est dans ces vues que moi, soussigné...
Page 271 - Des dieux que nous servons connais la différence: Les tiens t'ont commandé le meurtre et la vengeance; Et le mien, quand ton bras vient de m'assassiner, M'ordonne de te plaindre et de te pardonner.
Page 73 - Quelle remarquable conformité de langage , messieurs , entre les factieux que l'aristocratie avoue , et ceux qui usurpent le nom de patriotes! Tous veulent renverser nos lois, se réjouissent des désordres, s'élèvent contre...
Page 72 - ... a succombé sous ses propres intrigues (1); car sans doute ce n'est pas en sacrifiant trois collègues asservis par leur insignifiance à son pouvoir, que le moins excusable , le plus noté de ces ministres aura cimenté, dans le conseil du roi , son équivoque et scandaleuse existence. « Ce n'est pas assez néanmoins que cette branche du gouvernement soit délivrée d'une funeste influence: la chose publique est en péril; le sort de la France repose principalement sur ses représentants.

Bibliographic information