Histoire de la révolution de France, Volume 4

Front Cover
J.-N. Barba, 1820 - France
1 Review
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

p. 272 : "Le centre de l'armée autrichienne, étendu du Tagliamento aux hauteurs de Cadore, s'était retiré sur les bords de la petite rivière de Salla, en apprenant l'issue de la bataille de Cainin."

Common terms and phrases

Popular passages

Page 232 - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
Page 9 - Santé, qui lui fut adjoint. Leur bulletin d'hier à onze heures du matin annonçait des symptômes inquiétants pour la vie du malade, et à deux heures un quart après midi nous avons reçu la nouvelle de la mort du fils de Capet.
Page 313 - ... de l'ordre et de la paix , mais incapables de trahir la dignité du nom français , et dont les vertus , les lumières , le courage puissent nous aider à ramener notre peuple au bonheur.
Page 16 - Il serait trop dangereux de faire un tel pas; il nous perdrait sans retour : les comités n'ont trouvé qu'un moyen d'éviter cette difficulté vraiment extrême ; le voici : » La principale force des brigands est dans le fanatisme que leurs chefs leur inspirent; il faut les arrêter et dissoudre ainsi, d'un seul coup, cette association monarchique qui nous perdra si nous ne nous hâtons de la prévenir.
Page 255 - en face de l'ennemi ; il n'a pas souffert un instant. Quel est «l'homme raisonnable qui n'envierait pas une telle mort? « Quel est celui qui , dans les vicissitudes de la vie , ne s'a«bonnerait pas pour sortir de cette manière d'un monde si «souvent méprisable?
Page 10 - Parvenus au deuxième étage, dans un appartement, dans la seconde pièce duquel nous avons trouvé dans un lit le corps mort d'un enfant qui nous a paru âgé d'environ dix ans, que les commissaires nous ont dit être celui du fils de défunt Louis Capet et que deux d'entre nous ont reconnu pour être l'enfant auquel ils donnaient des soins depuis quelques jours.
Page 275 - Quant à moi, monsieur le général en chef, si l'ouverture, que j'ai l'honneur de vous faire, peut sauver la vie à un seul homme, je m'estimerai plus...
Page 324 - De pareils discours paraîtraient le comble du délire , si tout ce qui se passe autour de nous ne nous donnait l'affligeante certitude que ces traits épars tiennent à un système lié pour détruire la liberté sur le globe, pour anéantir la république française, et par conséquent tout ce qui peut l'affermir et l'honorer.
Page 275 - SM l'Empereur le désir de mettre fin à la guerre qui désole les deux peuples : l'intervention de la cour de Londres s'y est opposée. N'y at-il donc aucun espoir de nous entendre, et faut-il...
Page 19 - ... que nous préviendrons constamment, et par tous les moyens qui pourront dépendre de nous, l'effusion du sang et le pillage des propriétés; que nous recevrons avec transport tous les officiers, tous les...

Bibliographic information