Bulletin d'histoire, de littérature et d'art religieux du Diocèse de Dijon, Volumes 1-2

Front Cover
J. Mersch., 1883 - Dijon (France)
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 142 - A CES CAUSES, et autres à ce nous mouvant, de l'avis de notre Conseil et de notre certaine science...
Page 137 - ... car tel est notre plaisir ; et afin que ce soit chose ferme et stable à toujours, nous y avons fait mettre notre scel. Donné à Paris, en notre château des Tuileries, le 1" jour du mois de mai de l'an de grâce 1825, et de notre règne le premier.
Page 142 - CHARLES, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre, A tous ceux qui ces présentes verront, salut.
Page 242 - Conseiller du Roi en ses Conseils, Maître des Requêtes ordinaires de son Hôtel, Intendant de Justice, Police et Finances en la Généralité de Tours : « Vu l'Arrêt du Conseil d'Etat ci-dessus.
Page 47 - Le Christ était avec lui dans le sépulcre ; il était là, comme le dit notre inscription, et le défunt était gardé, car suivant l'expression d'une pensée sur laquelle insiste saint Chrysostome, « Où est le Christ, le démon n'ose entrer (3). » Ainsi me paraissent pouvoir être expliqués les mots inscrits sur la pierre de Vix.
Page 111 - F aure , loannes Baptista. Dissertation sur l'honoraire des messes, où l'on traite de son origine, des illusions et autres abus, qui s'en sont suivis; ouvrage examiné et approuvé par différens docteurs. Decr.
Page 44 - Grégoire le Grand, une croyance déjà bien ancienne; dès avant l'âge où nous reportent leurs écrits, les chrétiens redoutaient pour leurs restes les attaques du démon. « C'est là, dit saint Maxime .de Turin, une crainte que nos ancêtres nous ont transmise (7).
Page 46 - Son corps vénéré devait accomplir partout le même miracle ; et ce corps, n'était-ce pas la sainte Eucharistie ? Au milieu de tant de textes qui l'affirment, l'une de nos anciennes inscriptions, celle d'Autun, nous dit que le fidèle...
Page 43 - Alexicacos, comme nous le voyons si souvent nommé3, que le Seigneur aient été invoqués pour sauvegarder l'habitation des hommes, le fait n'a pas besoin d'être expliqué ; mais, si la brève inscription de Vix a, comme j'incline à le croire, d'après ce double exemple, été gravée pour faire connaître que le Christ protège le défunt, deux questions s'offrent ici tout d'abord : comment le Seigneur peut-il...
Page 227 - ... rendre compte des auteurs qu'on leur a expliqués. Par là, on les tient en haleine pendant toute une année ; et on les oblige d'apporter beaucoup plus d'attention à leurs études, en leur montrant de loin le public, comme devant être le témoin et le juge du progrès qu'ils y auront fait. On leur donne aussi...

Bibliographic information