L'ancien Collége d'Harcourt et le Lycée Saint-Louis

Front Cover
Delalain frères, 1891 - Universities and colleges - 735 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 367 - Je m'y suis proposé pour modèle votre illustre compatriote, et j'ai fait ce que j'ai pu pour imiter de loin La main qui crayonna L'âme du grand Pompée et l'esprit de Cinna*.
Page 464 - Sur le rapport de notre ministre secrétaire d'État au département de l'intérieur ; Nous AVONS ORDONNÉ et ORDONNONS ce qui suit : ART.
Page 226 - Aussi n'oyez-vous plus aux classes ce clabaudement latin des regens qui obtondoyent les oreilles de tout le monde : au lieu de ce jargon, vous y oyez à toute heure du jour l'harmonie argentine et le vray idiome des vaches et veaux de laict, et le doux rossignolement des asnes et des truyes qui nous servent de cloches'.
Page 454 - Sur le rapport de notre ministre de l'Intérieur; Notre Conseil d'État entendu, NO.US avons décrété et décrétons ce qui suit : Art. i".
Page 455 - Sur le rapport de notre ministre de l'intérieur, nous avons décrété et décrétons ce qui suit :
Page 408 - Balthazfir, il s'agit de savoir si le roi soupera ou non ; car s'il ne soupe pas, la main n'écrira pas. Or, je n'ai qu'à inventer deux acteurs, dont l'un veut que le roi soupe et l'autre ne le veut pas, et cela alternativement. Si moi, poète, je veux que le roi soupe, celui-là parlera le premier: ainsi, acte premier, le roi soupera; acte second, le roi ne soupera pas; acte troisième, il soupera ; acte quatrième, il ne soupera pas ; acte...
Page 318 - Il ya longtemps qu'il tient son bras levé sur vous ; mais il est lent à vous frapper, parce qu'il a pitié d'un prince qui a été toute sa vie obsédé de flatteurs, et parce que d'ailleurs vos ennemis sont aussi les siens. Mais il saura bien séparer sa cause juste d'avec la vôtre, qui ne l'est pas, et vous humilier pour vous convertir ; car vous ne serez chrétien que dans l'humiliation.
Page 410 - Un vieux valet de chambre de mes parents m'attendait rue d'Enfer, au bureau des coches. Il me conduisit directement au collège d'Harcourt1. A midi, j'y étais à table, au réfectoire, à côté d'un aimable enfant de mon âge qui a partagé et qui partage encore tous les soucis, tous les plaisirs, tous les projets, qui ont agité mon âme dans le courant de ma vie. C'était M. de Choiseul connu depuis son mariage sous le nom de Choiseul-Gouffier*. J'avais été frappé de ma subite entrée au collège...
Page 184 - Cicero, Virgilius, Horatius. A une heure, aux études ; à cinq, au logis à répéter et voir dans nos livres les lieux allégués jusques après six, puis nous soupions et nous lisions en grec et en latin. Les festes à la grand'messe et à vespres.
Page 225 - Turnebus, nul ne faisoit profession des lettres qu'il n'eust de longue main et à grands fraiz estudié, et acquis des arts et sciences en nos collèges, et passé par tous les degrez de la discipline scholastique. Mais maintenant par le moyen de vous autres, messieurs, et la vertu de la saincte Union, et principalement, par vos coups du ciel, monsieur le lieutenant, les beurriers et beurrieres de Vanves, les ruffiens de Montrouge et de Vaugirard, les vignerons de...

Bibliographic information