Page images
PDF
EPUB
[graphic][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed]

ANNEXE No 2.

Tableau des céréales étrangères mises en consommation pendant les six années de 1839 à 1845.

[graphic]

Si l'on calcule l'hectolitre de froment à raison de 77 kilogrammes, et celui de seigle à raison de 68 kilogrammes, il résulte du tableau qui précède que l'excédant des importations sur les exportations est en moyenne, dans une année ordinaire, de 356,747 hectolitres pour le froment, et de 104,902 hectolitres pour le seigle; soit en tout 458,649 hectolitres.

ANNEXE No 5.

Tableau des céréales et autres denrées alimentaires mises en consommation du 1er septembre 1846 au 31 mars 1847.

[graphic][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][ocr errors][ocr errors][ocr errors][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed]

ANNEXE N 4.

Quantités approximatives de céréales employées dans les brasseries et dans les distilleries,

pendant les années 1844 et 1846.

Suivant les arrêtés du 17 octobre et du 1er novembre 1830, l'introduction des farines dans les usines des brasseurs et des distillateurs, n'est soumise à aucun contrôle. Il en résulte que l'administration ne saurait indiquer avec exactitude les quantités de céréales employées régulièrement à la fabrication des bières et des eaux-de-vie indigènes.

Toutefois, d'après les renseignements recueillis par les agents de l'administration, ces quantités peuvent être évaluées, pour les années 1844 et 1846, comme il suit :

[graphic][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed]

En 1846, il a donc été employé dans les brasseries et les distilleries 40,050,000 kilogrammes de froment et de seigle, qui représentent 208,441 hectolitres du premier et 552,941 hectolitres du second; soit en tout 561,582 hectolitres, dont le sixième est 95,563 hectolitres.

[merged small][subsumed][merged small][graphic][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed]

ACTES OFFICIELS.

REMPLACEMENT DE DEUX MEMBRES DANS LA COMMISSION PROVINCIALE DU LUXEMBOURG.

LÉOPOLD, ROI DES BELGES,

A TOUS PRÉSENTS ET A VENIR, SALUT.

Sur la proposition de notre Ministre de l'intérieur,

NOUS AVONS ARRÊTÉ ET ARRÊTONS :

ARTICLE PREMIER. Sont nommés membres de la commission provinciale de statistique du Luxembourg :

M. Édouard GEOFFROY, membre de la députation permanente du conseil provincial, en remplacement de M. ORBAN, démissionnaire;

M. DUTREUX, ingénieur en chef des ponts et chaussées, en remplacement de M. VAN CAILLIE, secrétaire général du ministère des finances.

ART. 2. Notre Ministre de l'intérieur est chargé de l'exécution du présent arrêté.

[blocks in formation]

Vu l'article 2 de notre arrêté du 16 mars 1841, portant que la Commission centrale de statis

TOME III.

16

« PreviousContinue »