Bibliotheque des mémoires relatifs a l'histoire de France, Volume 33

Front Cover
Firmin-Didot, 1877 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 215 - Notre protestation signée avec nous , par tous les princes de votre sang, qui nous sont réunis , serait commune à toute la maison de Bourbon , à qui ses droits éventuels à la couronne imposent le devoir d'en défendre l'auguste dépôt. Nous protesterions pour vous-même -, Sire-, en protestant pour vos peuples, pour la religion , pour les maximes fondamentales de la monarchie , et pour tous les ordres de l'état.
Page 204 - Si l'on nous parle de la part de ces gens-là nous n'écouterons rien ; si c'est de la vôtre nous écouterons, mais nous irons droit notre chemin ; ainsi si l'on veut que vous nous fassiez dire quelque chose, ne vous gênez » pas. Soyez tranquille sur votre sûreté ; » nous n'existons que pour vous servir; nous
Page 303 - ... le reste de la monarchie. Je viens de m'adresser à l'empereur, à l'impératrice de Russie, aux rois d'Espagne et de Suède, et je leur présente l'idée d'un congrès des principales puissances de l'Europe, appuyé d'une force armée, comme la meilleure mesure pour arrêter ici les factieux, donner le...
Page 216 - ... frénésie. Nous protesterions pour la religion de nos pères, qui est attaquée dans ses dogmes et dans son culte comme dans ses ministres ; et suppléant à l'impuissance où vous seriez de remplir vous-même en ce moment vos devoirs de fils aîné de...
Page 214 - Qu'importe que par une entreprise insensée on osât vous déclarer déchu du trône de vos ancêtres , lorsque les forces combinées de toutes les puissances sont préparées pour vous y maintenir et punir les vils usurpateurs qui en auraient souillé l'éclat ? Le danger serait bien plus grand , si en...
Page 361 - Vous vous faites des chimères, dit Mme de ... : la philosophie nous place au-dessus des maux de la fortune, mais elle ne peut rien contre les maux qui viennent d'avoir brisé l'ordre de la nature. Ourika n'a pas rempli sa destinée: elle s'est placée dans la société sans sa permission; la société se vengera.
Page 183 - J'aimerais mieux être roi de Metz que de de» meurer roi de France dans une telle position ; » mais cela finira bientôt. » II me confia en outre que, depuis le 6 octobre , ce prince avait envoyé au roi d'Espagne sa protestation contre tout ce qu'il pourrait sanctionner par la suite comme n'étant point libre de ses volontés : je n'ai pas entendu parler depuis de cette protestation.
Page 303 - J'ai appris par M. de Moustier l'intérêt que » votre majesté avait témoigné, non seulement » pour ma personne, mais encore pour le bien » de mon royaume. Les dispositions de votre » majesté à m'en donner des témoignages dans » tous les cas où cet intérêt peut être utile pour » le bien de mon peuple, ont excité vivement ma » sensibilité; je le réclame avec confiance dans
Page 214 - ... un bras parricide , vous verriez , sire , n'en doutez pas , des milliers de citoyens fidèles se précipiter autour de la famille royale , vous couvrir, s'il le falloit , de leurs corps , et verser tout leur sang pour défendre le vôtre....
Page 212 - ... mille fois plus abusif, mais dont l'exécution est absolument impossible : pourquoi l'on persécute les ministres de Dieu , et l'on verra que c'est pour favoriser les desseins d'une secte orgueilleuse qui a résolu de détruire toute religion , et par conséquent de déchaîner tous les crimes. Déjà même toutes ces vérités sont devenues sensibles ; déjà le voile de l'imposture se déchire de...

Bibliographic information