L'Esprit des journaux françois et étrangers, Volumes 5-6

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 368 - ... la nature & dans celle de l'homme, il voulut essayer de vivre de pain & d'eau. Il étoit alors Garçon Imprimeur & travailloit à la presse toute la journée; car M. Franklin, que nous avons vu Ministre Plénipotentiaire des EtatsUnis a été Garçon Imprimeur, & comme on l'a observé avec raison, s'il fût né en d'autres pays de l'Europe, il auroit pu devenir Maître et Syndic de sa Communauté. Avec ce travail assidu, il a vécu six semaines d'environ une livre de pain par jour, sans autre...
Page 202 - XIV au comble de sa gloire, & l'Europe en silence devant ses armes : il voit ces fêtes mémorables, ces carrousels héroïques qui...
Page 33 - Cour, et encor moins de vous ; que pour me venger, je n'ai pas besoin d'avoir recours à votre formidable puissance. Mon honneur l'a voulu ainsi ; ma volonté est une loi que vous devez respecter; vous taire est votre devoir; et bien des gens que je n'estime pas plus que vous, feraient très.bien d'apprendre ce qu'ils doivent à leurs égaux avant que de faire plus de bruit qu'il ne convient.
Page 366 - Viandes, telles que le bœut" & le porc; vers l'âge de cinquante ans il étoit devenu extrêmement gros , lâche au travail ^ marchant difficilement , prefque continuellement enrhumé, ne pouvant fupporter aucune fatigue & dans un état habituel de foiblefle SE d'infirmité.
Page 25 - V , un des premiers Seigneurs de la Cour ayant tué un Commis aux barrières , ce Monarque fit appeler le père , & lui ayant conté l'aventure fans nommer le coupable , l'interrogea fur le châtiment qu'il devoir ordonner : « La mort, Sire, répandit le Duc: » il faut un exemple ;' (ans quoi Vous « ignorez fans doute, dit le Prince en l'in...
Page 33 - ... petits et grands, qu'il m'a plu d'agir ainsi ; que je ne dois ni ne veux rendre compte de mes actions à qui que ce soit, surtout à des fanfarons de votre sorte. Vous jouez un singulier personnage, pour un personnage de votre rang ; mais, quelques raisons qui vous aient déterminé à m'écrire, j'en fais trop peu de cas pour m'en intriguer un seul instant.
Page 366 - ... traduction angloise de l'Ouvrage de Cornaro lui tomba entre les mains; il fut si frappé de cette lecture qu'il se détermina sur le champ à suivre cet exemple d'aussi près qu'il pourroit; il régla sa nourriture à une livre de farine délayée avec du lait & quelques jaunes d'œufs, dont il se faisoit un pudding; il ne but que de l'eau.
Page 157 - C'eft ainfî que chaque trait d'éloge devient une leçon par les réflexions qui l'accompagnent ; parce que l'Orateur • fait aimer les confeils qu'il donne, & qu'il prouve que tout ce qu'il loue dans fon Héros , eft un devoir pour ceux qui écoutent fes louanges. " Qui n'a été aimé de ce Prince , dès qu'on » a pu arriver jufqu'à lui ; & après avoir été « admis , qui fut rejeté l Prompt à l'amitié , » mais non moins confiant , le nœud fe for» moit fans peine & duroit toujours.
Page 278 - J'ai vu de vieux soldats, à vivre condamnés, Traîner dans le besoin leurs jours infortunés; Je les ai vus fuyant une pitié frivole, Ne confier leurs pleurs qu'aux murs de capitule : Baiser en soupirant l'urne de nos héros, Et chercher Kome encore autour de leurs tombeaux.
Page 294 - Les mémoires feront adreffés , francs de port, au fecrétaire- perpétuel de l'académie, à Arras % ou fous le couvert de M. l'intendant de Flandres & Artois, à Lille ; & on ne délibérera que fur ceux qui feront reçus avant le premier décembre prochain. Les prix feront délivrés, dans la féance publique indiquée ci-deffus, aux auteurs des ouvrages couronnés, ou aux perionnes chargées 'de leurs procurations.

Bibliographic information