L'armée d'Afrique depuis la conquête d'Alger

Front Cover
Jouvet, 1888 - Algeria - 355 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 20 - Le fort de la Kasbah, tous les autres forts qui dépendent d'Alger et le port de cette ville seront remis aux troupes françaises ce matin à dix heures (heure française).
Page 224 - Entendez-vous bien ! La défense de droite, c'est Lamoricière ; la défense de gauche, c'est Bedeau ; le museau, c'est Pélissier, et moi je suis entre les deux oreilles. Qui pourra arrêter notre force de pénétration? Ah, mes amis ! nous entrerons dans l'armée marocaine comme un couteau dans du beurre.
Page 22 - Alger, il y sera, lui et toute sa famille, sous la protection du Général en chef de l'armée française ; une garde garantira la sûreté de sa personne et celle de sa famille.
Page 70 - Les Arabes auront la liberté de vendre et d'acheter de la poudre, des armes, du soufre, enfin tout ce qui concerne la guerre; 2° le commerce de la Mersa-Arzeu sera sous le gouvernement du prince des croyants, comme par le passé, et pour toutes les affaires. Les cargaisons ne se feront pas autre part que dans ce port. Quant à Mostaganem et Oran, ils ne recevront que les marchandises nécessaires au besoin de leurs habitants, et personne ne pourra s'y opposer. Ceux qui désireront charger des marchandises...
Page 120 - L'Émir n'aura aucune autorité sur les musulmans qui voudront habiter sur le territoire réservé à la France : mais ceux-ci resteront libres d'aller vivre sur le territoire dont l'Émir a l'administration; comme les habitants du territoire de l'Émir pourront s'établir sur le territoire français.
Page 332 - C'est en alliés et en auxiliaires du pouvoir souverain du Bey que les soldats français poursuivront leur marche; c'est aussi en alliés et en auxiliaires que nous espérons rencontrer les soldats tunisiens, avec le renfort desquels nous voulons châtier définitivement les auteurs de tant de méfaits, ennemis communs de l'autorité du Bey et de la nôtre.
Page 120 - La première aura lieu du 1" au 15 septembre 1837, et les deux autres, de deux mois en deux mois. ART. 7. L'Émir achètera en France la poudre , le soufre et les armes dont il aura besoin. ART. 8. Les...
Page 22 - L'exercice de la religion mahométane restera libre ; la liberté des habitants de toutes classes, leur religion, leurs propriétés, leur commerce et leur industrie ne recevront aucune atteinte; leurs femmes seront respectées, le général en chef en prend l'engagement sur l'honneur.
Page 121 - Les Français seront respectés chez les Arabes comme les Arabes chez les Français. Les fermes et les propriétés que les...
Page 104 - Établir des camps et postes retranchés au centre de chaque province et aux divers points militaires qui doivent être occupés d'une manière permanente : Masser sur un point central, dans chaque province, des troupes destinées à former une colonne mobile, qui pourra toujours et instantanément se porter d'un point...

Bibliographic information