Extraits des mémoires du prince de Talleyrand-Périgord, recueillis et mis en ordre par m. la comtesse O ... du C ... 4 vols, Volumes 3-4

Front Cover
1839
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 11 - Confonds dans ses conseils une reine cruelle. Daigne, daigne, mon Dieu, sur Mathan et sur elle Répandre cet esprit d'imprudence et d'erreur, De la chute des rois funeste avant-coureur!
Page 262 - Pour preuve de cette alliance durable, que je veux contracter avec votre nation, je lui rends tous les prisonniers français qui sont en Russie. Le gouvernement provisoire me l'avait déjà demandé, je l'accorde au sénat, d'après les résolutions qu'il a prises aujourd'hui.
Page 283 - Songez aux trois mots sacrés qui garantissent ces décrets ; la nation , la loi, le roi : la nation, c'est vous; la loi, c'est encore vous, c'est votre volonté; le roi, c'est le gardien de la loi.
Page 282 - ... laisser, même à un Juge intègre, le droit d'appeler justice sa volonté, son erreur, quelquefois son ignorance ; mais jusqu'à ce moment vous obéirez religieusement à ces mêmes lois, parce que vous savez que le respect pour toute loi, non encore révoquée, est la marque distinctive du vrai citoyen. Enfin, nous terminerons nos travaux par un code d'instruction et d'éducation nationale, qui mettra la Constitution sous la sauvegarde des générations naissantes ; et faisant passer l'instruction...
Page 71 - Non, le vainqueur de Lodi, de Castiglione, d'Arcole, le conquérant de l'Italie et de l'Egypte, ne peut pas préférer à la gloire une vaine célébrité.
Page 275 - ... produire ? Nous avons tout détruit, at-on dit; c'est qu'il fallait tout reconstruire. Et qu'y at-il donc tant à regretter? veut-on le savoir? Que sur tous les objets réformés ou détruits , l'on...
Page 273 - Dès long-temps vous désiriez l'abolition de la vénalité des charges de magistrature : elle a été prononcée. — Vous éprouviez le besoin d'une réforme , du moins provisoire , des principaux vices du code criminel : elle a été décrétée , en attendant une réforme générale. — De toutes les parties du royaume nous ont été adressées des plaintes , des demandes , des réclamations : nous y avons satisfait autant qu'il était en notre pouvoir.
Page 272 - Vous étiez soumis dans les provinces au régime d'une administration inquiétante : vous en êtes affranchis. Des ordres arbitraires attentaient à la liberté des citoyens : ils sont anéantis. « Vous vouliez une organisation complète des municipalités : elle vient de vous être donnée ; et la création de tous ces corps, formés par vos suffrages, présente en ce moment, dans toute la France, le spectacle le plus imposant. En même temps, l'assemblée nationale a consommé l'ouvrage de la...
Page 277 - ... abus corrupteurs , et qu'une nation se rajeunit le jour où elle a résolu de renaître à la liberté. Voyez la génération nouvelle, comme déjà son cœur palpite de joie et d'espérance ! comme ses...
Page 275 - ... et l'on verra si la réforme de chacun de ces objets ne réunit pas tous les suffrages faits pour être comptés. » Nous avons agi avec trop de précipitation....

Bibliographic information