Histoire générale et raisonnée de la diplomatie française; ou de la politique de la France, depuis la fondation de la monarchie, jusqu'à la fin du règne de Louis XVI; avec des tables chronologiques de tous les traités conclus par la France, Volume 4

Front Cover
Chez Treuttel et Würtz, 1811 - Diplomacy
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 270 - ... en espérer de la confiance qu'ils ont en leurs troupes. Comme je mets la mienne en la protection de Dieu , et que j'espère que la pureté de mes intentions attirera...
Page 270 - J'aurais accepté pour le rétablir des conditions bien opposées à la sûreté de mes provinces frontières; mais plus j'ai témoigné de fac'ilité et d'envie de dissiper les ombrages que mes ennemis affectent de conserver de ma puissance et de mes desseins, plus ils ont multiplié leurs prétentions, en sorte qu'ajoutant par degrés de nouvelles demandes aux premières...
Page 250 - Je me suis toujours soumis, dit Louis XIV en l'envoyant, à la volonté divine, et les maux dont il lui plaît d'affliger mon royaume ne me permettent plus de douter du sacrifice qu'elle demande que je lui fasse de tout ce qui me pouvait être le plus sensible.
Page 270 - Je passe sous silence les insinuations qu'ils m'ont faites de joindre mes forces à celles de la ligue, et de contraindre le Roi mon petitfils à descendre du trône, s'il ne consentoit pas volontairement à vivre désormais sans Etats, et à se réduire à la simple condition d'un particulier.
Page 18 - ... et les plus modérés les avaient fait maltraiter. Il arriva que, sur la fin de janvier 1680, le corrégidor de Madrid, accompagné de ses alguazils , passa en plein jour dans le quartier de l'ambassadeur de France, qui n'en fut averti qu'après son passage ; mais il ne laissa pas de lui envoyer dire qu'il devait savoir qu'il avait violé ses priviléges , et qu'il prît garde à ne pas les enfreindre de nouveau.
Page 405 - ... à ses intérêts personnels , que de nous obliger d'être toujours dans un état plus violent que n'est celui d'une guerre ouverte. Vous voyez que je vous tiens parole et vous parle franchement : je crois que c'est toujours le meilleur que de savoir à quoi s'en tenir. » Au reste , Monsieur , quelque parti que prennent nos maîtres, je vous prie de croire que je suis avec une passion très-sincère , etc.
Page 186 - ... sère à laquelle ils sont réduits par la cherté de « toutes choses; et s'il n'ya point de justice ni de « police à présent, on en doit encore moins attendre « dans cet événement. Le général des peuples est « tellement porté en faveur de la France, qu'il ya « beaucoup d'apparence qu'ils viendront à moi, aussi « bien que ceux plus élevés en rang, qui n'ont osé « parler jusqu'à présent, surtout s'ils ne savent rien « du traité. On donnera les ordres pour assembler « les...
Page 343 - Il a été encore convenu qu'il sera réservé dans le Duché de Luxembourg, ou dans celuy de Limbourg, une terre de la valeur de trente mille écus de revenu par an , qui sera érigée en Principauté en faveur de la Princesse des Ursins et de ses Héritiers '-'. VIII.
Page 262 - Townsend m'en parleroient dans les conférences que nous aurions ensemble, « J'ai, « dit-il, un surveillant en sa personne, quoique ce « soit un fort honnête homme que j'ai fait choisir, et « qui est du parti des wighs : je dois en sa présence « parler comme un Anglais opiniâtre ; mais je souhaite « de tout mon cœur pouvoir servir le prince de Galles, « et que vos instances m'en donnent les moyens.
Page 270 - Mais quoique ma tendresse pour mes peuples ne soit pas moins vive que celle que j'ai pour mes propres enfants, quoique je partage tous les maux que la guerre fait souffrir à des sujets aussi fidèles, et que j'aie fait voir à toute l'Europe que je...

Bibliographic information