Lettres philosophiques adressées à un Berlinois

Front Cover
E. Duverger, 1832 - Church and state - 412 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 87 - ... c'est un Dieu à la fois vrai et réel , à la fois substance et cause , toujours substance et toujours cause , n'étant substance qu'en tant que cause , et cause qu'en tant que substance ; c'est-à-dire, étant cause absolue , un et plusieurs , éternité...
Page 248 - L'autre, inscrite dans un seul pays, lui donne ses Dieux, ses Patrons propres et tutélaires : elle a ses dogmes, ses rites, son culte extérieur prescrit par des lois ; hors la seule Nation qui la suit, tout est pour elle infidèle, étranger, barbare ; elle n'étend les devoirs et les droits de l'homme qu'aussi loin que ses autels.
Page 47 - Le jour où le gouvernement n'existera que par la majorité de la Chambre; le jour où il sera établi en fait que la Chambre peut repousser les ministres du Roi, et lui en imposer d'autres qui seront ses propres ministres, et non les ministres du Roi ; ce jourlà, c'en est fait, non pas seulement de la Charte, mais de notre royauté...
Page 38 - On ne divise pas l'homme; on ne fait pas au scepticisme sa part; dès qu'il a pénétré dans l'entendement , il l'envahit tout entier.
Page 182 - J'espère que Votre Majesté approuvera mes idées, et qu'elle me gardera le secret le plus absolu sur la démarche que je fais auprès d'elle; elle sentira aisément que les circonstances où je me trouve m'obligent à la plus grande circonspection : c'est ce qui fait qu'il n'ya que le baron de Breteuil qui soit instruit de mon secret, et Votre Majesté peut lui faire passer ce qu'elle voudra.
Page 157 - midst the roar Of cataracts, where nursing Nature smiled On infant Washington ? Has Earth no more Such seeds within her breast, or Europe no such shore ? XCTII.
Page 83 - ... même ce qu'on lui avait appris. Dans ses improvisations, » il oubliait ses emprunts; et c'est de la meilleure foi du » monde qu'en amalgamant Kant et Hegel , il se persuada » avoir créé quelque chose. Cependant le vol métaphysique » de M. Cousin , je veux dire son ascension , ne fut qu'un » phénomène passager : il redescendit vite sur la terre ; et , » soit qu'il eût épuisé en peu de temps son dogmatisme , soit » qu'il craignît de n'être plus suivi dans ses excursions exoti...
Page 181 - majesté à m'en donner des témoignages dans « tous les cas où cet intérêt peut ôlre utile pour « le bien de mon peuple ont excité vivement « ma sensibilité. Je le réclame avec confiance « dans ce moment-ci, où, malgré l'acceptation « que j'ai faite de la nouvelle constitution , les « factieux montrent ouvertement le projet de « détruire le reste de la monarchie. Je viens de « m'adresser à l'empereur, à l'impératrice de « Russie, aux rois d'Espagne et de Suède, et « je leur...
Page 47 - Gouvernement sera à la discrétion de la majorité de la Chambre; le jour où il sera établi en fait que la Chambre peut repousser les ministres du Roi, et lui en imposer d'autres qui seront ses propres ministres, et non les ministres du Roi ; ce jour-là, c'en est fait, non pas seulement de la Charte, mais de notre royauté, de cette royauté indépendante qui a protégé nos pères, et de laquelle seule la France a reçu tout ce qu'elle a jamais eu de liberté et de bonheur; ce jour-là nous...
Page 230 - Que tous les citoyens sont admissibles aux places et emplois, sans autre distinction que celle des vertus et des talents ; 2° Que toutes les contributions seront réparties entre tous les citoyens également en proportion de leurs facultés ; 3° Que les mêmes délits seront punis des mêmes peines, sans aucune distinction des personnes.

Bibliographic information