Page images
PDF
EPUB
[graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][subsumed][subsumed]

Premine itir de la libinte l'Umanen des Huipio de Chiteau - Vieux

Le 15 Juillet 1792 DES

PRINCIPAUX ÉVÉNEMENS

DE LA REVOLUTION

FRANÇAISE,

DEPUIS LA CONVOCATION DES ÉTATS-GÉNÉRAUX JUSQU'AU

RÉTABLISSEMENT DE LA MAISON DE BOURBON.

PAR DULAURE,

AUTEUR DE L'HISTOIRE DE PARIS.

TOME SECOND.

PARIS.
BAUDOUIN FRÈRES, LIBRAIRES,

RUE DE VAUGIRARD, N° 36.

MMMM

1823.

DES

PRINCIPAUX ÉVÉNEMENS

DE LA

RÉVOLUTION FRANÇAISE.

CHAPITRE I.

[ocr errors]

OUVERTURE DE LA SECONDE ASSEMBLÉE NATIONALE, PRÉPARATIFS DE GUERRE,

ÉMIGRATION, PRÊTRES NON-ASSERMENTÉS, souLÈVEMENS CONTRE LES MAGASINS A SUCRE, TROUBLES EN PLUSIEURS LIEUX, ENTREVUE DE LA REINE ET DE DUMOURIBZ, FÊTE DE LA LIBERTÉ, FÊTE EN L'HONNEUR DU MAIRE D'ÉTAMPES , DÉCLARATION DE GUERRE.

[ocr errors]

Le

1 er octobre 1791 , le lendemain du jour où la session de l'Assemblée constituante fut close , l'Assemblée nationale, dite législative; sint sa-pre-, mière séance. Le 4 de ce mois, elle envoya une députation de soixante de ses membres * Louis XVI, pour l'avertir qu'elle était constituée: Le roy.annonça à cette députation que, le vendredi 7 oC

te OCtobre, il se rendrait dans l'Assemblée; il s'y rendit, et dans son discours il indiqua aux nouveaux députés la carrière qu'ils avaient à parcourir, les travaux qui devaient les occuper, tels que les financés, les lois civiles , l'éducation nationale, le commerce, l'industrie ; ensuite il passa aux obligations qu'il se

[ocr errors]
[ocr errors]

T. II.

[ocr errors]

))

[ocr errors]

))

)

proposait de remplir. « Je manifesterai à l'armée,

dit-il, ma volonté ferme pour que l'ordre et la

discipline se rétablissent.... Si les lois à cet égard » sont insuffisantes, je vous ferai connaître les » mesures qui me paraissent convenables , et sur

lesquelles vous aurez à statuer; je donnerai éga» lement mes soins à la marine, cette partie im» portante de la force publique... J'espère, ajouta

t-il, que nous ne serons troublés par aucune » agression du dehors. J'ai pris, depuis que j'ai » accepté la constitution, et je continue de prendre » les mesures qui m'ont paru les plus propres à » fixer l'opinion des puissances étrangères à notre

égard, et à entretenir avec elles l'intelligence » et la bonne harmonie qui doivent nous assurer » la paix. J'en attends les meilleurs effets ; mais » cette espérance ne m'empêchera pas de suivre » avec activité les mesures de précaution que la ». prudence a pu prescrire.... »

Le président:Pastoret fit une réponse adaptée à la circonstance:

Le'tgi döndair des assurances de paix et espérait que lharmonio entre la France et les puissances Strangèresinė serait point troublée. Cependant Pitt, qu'on nomma l'ennemi du genre humain, et que Mirabeau appelait le ministre des préparatifs, avait déjà préparé la ruine de la France et

))

[ocr errors]

· Histoire de France depuis la révolution, par M. Toulongeon , t. II, p. 81.

[ocr errors]
« PreviousContinue »