Tableau de l'histoire générale des Provinces-Unies, Volume 9

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 358 - Plaisance et le droit de pêcher et de sécher la morue comme avant la guerre. On conviendra de faire un traité de commerce avant ou après la paix, au choix de l'Angleterre, dont on rendra les conditions égales entre les deux nations le plus qu'il sera possible. Le Roi consentira...
Page 361 - ... convenir à l'amiable. Le Roi consentira volontairement et de bonne foi à prendre, de concert avec les alliés, toutes les mesures les plus justes pour empêcher que les couronnes de France et d'Espagne ne soient jamais réunies sur une même tête; c'est-à-dire, qu'un même prince puisse être tout ensemble roi de l'une et de l'autre.
Page 201 - L'espérance d'une paix prochaine était si généralement répandue dans mon royaume, que je crois devoir à la fidélité que mes peuples m'ont témoignée pendant le cours de mon règne, la consolation de les informer des raisons qui empêchent encore qu'ils ne jouissent du repos que j'avais dessein de leur procurer.
Page 294 - ... leurs sentimens se ralentissent, s'ils faisoient réflexion à l'excès de puissance où ce prince seroit élevé s'ils contribuoient, par la continuation de leur assistance, à poser sur sa tête la couronne impériale , celle d'Espagne , des Indes , de Naples et de Sicile, et à réunir sous son pouvoir tant d'autres grands Etats partagés jusqu'alors entre les deux branches de la maison d'Autriche. La crainte de voir un jour les couronnes de France et d'Espagne réunies sur la même tête...
Page 350 - ... qu'il n'est obligé de sa couronne ni à la volonté de son prédécesseur, ni à aucun édit, ni à aucun décret, ni à la libéralité de qui que ce soit; qu'il ne l'est qu'à la loi : cette loi est estimée l'ouvrage de celui qui a établi les monarchies, et qu'on tient en France qu'il n'ya que Dieu qui puisse l'abolir, par conséquent qu'il n'ya aucune renonciation...
Page 519 - Il est aussy stipulé que les états généraux ne prétendront pas d'avoir acquis par la cession de la ville d'Echt aucun droit de judicature ou d'appel par rapport au chapitre de Thorn ou autres terres de l...
Page 74 - ... & du Mole : les bourgeois feuls de cette ville la défendraient contre mille vaifleaux & cent mille hommes, Mais cette force même fut la caufe de la prife. Il n'y avait que cent hommes de garnifon ; c'en était aflez ; mais ils négligeaient un fervice qu'ils croyaient inutile, le Prince de...
Page 187 - Heinsius avoit essuyé la mauvaise humeur d'un ministre plus accoutumé à parler durement aux officiers de guerre qu'à traiter avec les étrangers : il n'avoit pas oublié que le ministre l'avoit menacé de le faire mettre à la Bastille.
Page 350 - Couronne en cil héritier de toute necesfité ; que c'c't un liéritajrc " qu'il ne reçoit ni du Roi fon Prédecefleur , ni du Peuple, mais en vertu de la loi ;; de forte que...
Page 428 - Grande-Bretagne , s'est retirée de son propre mouvement hors de France pour aller demeurer ailleurs; le roi très chrétien, pour plus grande...

Bibliographic information