Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

„ hanc facræ fuæ Chriftianissimæ Majesta

tis in nos Domumque Noftram teftatam ,,benevolentiam omni mutui affectûs ami,, citiæque studio pensaturos esse. : In cu» jus fidem & Testimonium, sigillum noftrum majus huic Diplomati mailu jo{trâ

subscripto appendi fecimus, Datum „Colonize ad Spream die xvij. Mensis Apri,,lis

lis , anno poft Chriftum natum MDCC. XIII. & Regni Nostri primo.

رو

F. WILHELMUS R.

Ilgen.

Ratificatia Articuli separati Vrbens

Rhenobergam conernentis.

N

[ocr errors]

os Fredericus Wilhelmus Dei gra

tiâ Rex Borussia (totus Titulus ) notum facimus omnibus, & singulis præ

sentes literas infpectaris, lecturis, vel audituris, aut quomodocunque infrà », scriptorum notitia ad ipsos pervenire po

terit, quod occasione pacis inter Sereniffimum, & Potentiffimum Principem Dominum Ludovicum XIV, Dei gra

;, tià Galliæ & Navarræ Regem Chriftianisfimum, Fratrem & Cognarum Nostrum

chariflimuin ex unâ & nos ex alterâ parte, , per Noftros ad id depuraros Legatos & „ Plenipotentiarios Trajecti ad Rhenum „ die xj. Currentis Venlis Aprilis inicæ,

Articulo separato de O be Rhenobergâ ,,peculiariter conveniun fit, formâ, mo. „do, ac tenore sequenti.

(Sequitur Articulus separatus.

[ocr errors]

Nos hunc Articulum, præhabitâ ma„ turâ & diligenti conGideratione, & certâ

scientiâ noftrâ approbare, ratificare, &

confirmare, racumque, & firmum habe„re, prout illum virtute præsentium op

timo quo id fieri potest modo approbamus, ratificamus & confirmamus;

Verbo Regio pro Nobis Noftrisque & ,, Regni noftri Succefforibus promittentes,

Nos Articulum hunc & quicquid illo con

tinetur, firmiter constanter , & inviolabi. „ ter, servaturos, atque cxecutioni manjs daturos, nullâque ratione vel

per

Nos vel per alios ei contraventuros , aut ut per ,, alios contraveniatur paffuros , quocunque s, id fieri poflit modo. In cujus fidem testi9, moniumque, figillum Noftrum Majus „, huic Diplomati Manu Noftrâ subscripto y appendi fecimus. Datum Coloniæ ad

Spream die svij Mensis Aprilis, anno » poft Christum natum MDCC. XIII. & „Regni nostri primo.

F. WILHELMUS R.

ILGEN.

Ratification du Roi Pbilippe, par laquelle

Sa Majesté Catholique ratife le 7.66.8.
Article du Traitéfait avec le Roi de Prusse.

on Philippe par la Grace de Dieu,

, des deux Siciles, de Jerusalen, de Nayarre, de Grenade, de Tolede, de Valence , de Galice, de Majorque, de Seville, de Sardaigne, de Cordouë, de Corfique, de Murcie, de Jaën , des Algraves, d'Alger', de Gibraltar, des Illes de Canarie, des Indes Orientales & Occidentales, Isles & terre ferme de la Mer Oceane, ArchiDuc d'Autriche, Duc de Bour-gogne, de

Bras

Brabant & de Milan, Comte d'Apsburg, de Flandres, de Tirol, & de Barcelone, Seigneur de Biscaye, de Molina &c.

Le Marquis de Bonac, Envoyé de France en cette Cour, ayant mis entre mes mains, les Copies de deux Articles sept & huit du Traité conclu par le Sérénissi. me Seigneur, Roi Très-Chrêcien mon Ayeul, avec le Roy de Prusse, réglé & signé à Utrecht, le onze d'Avril de la présente année 1713., par les Ministres Plénipotentiaires de ces deux Puissances, desquels deux Articles la teneur est à la lettre, comme il suit.

Art. 7.

. La partie du haut quartier de Gueldre, dite Gueldre Espagnole, que possede & occupe le Seigneur Roy de Prusle, nom. mément la Ville de Gueldre, les préfe&tures, villes, bourgs, fiefs, terres, fonds, cens , rentes, revenus, péages de quelque nature qu'ils soyent, subGdes, contributions & collectes, droits féodaux, domaniaux & autres quelconques, & gé. Tom. II.

C G

.

néralement tout ce qui est compris dans cette partie du haut quartier de Gueldre, que ledit Seigneur Roi de Prusse, occupe & pofsode actuellement, avec tout ce qui y appartient & en dépend, fans rien excepter, lui est cedée à perpetuïté par la Majesté Très-Chrétienne, en vertu du pouvoir qu'Elle en a du Roi Catholique, & demeurera aud. Seigneur Roi de Prus. se, ses Héritiers & Sucesseurs de l'un & de l'autre sexe, en pleine proprieté & Souveraineté, ainsi & de la maniére, que tout ce que deffus a été poffedé par les Rois d'Espagne, & que la poffedé le Roy Charles second de glorieufe Mémoire; nonobstant toutes exceptions, précensionsou contradictions, faites ou à faire , pour troubler ledit Seignear Roy de Prus. se dans la paisible posseision de ladite partie cy dessus cedée; tous pactes, convena tions ou dispositions contraires, étant cenfez nuls & de nulle valeur; cette ceffion ainG faite avec cette clause expreffe, que l'état de la Réligion Catholique sublistera dans lesdits lieux cedez en tout & par tout, tel qu'il étoit avant leur occupation & sous la domination des Rois d'Espagne, fans que ledit Seigneur Roi de Prüffe y puise rien changer.

[ocr errors]
« PreviousContinue »