Page images
PDF
EPUB

libus, officialibus, locum tenentibus, a liifque mandata daturam, ut copiæ omnes ex Catalaunia & infulis prædictis tranfvehendæ, aliæque tam Cæfareæ quam fœderatæ, fine omni morâ, breviffimaque, ac commodiori, qua fieri poteft viâ, tranfcita innoxio ubique obfervato, ex Italia in Germaniam abducantur, ita ut Cæfareorum & Fœderatorum militum in Italia prædicta durante armiftitio hodiè inito, tantum folum modo relinquatur quantum ad præfidia munimentorum tutamenque Provinciarum ibi locorum requiritur, idque ita ut corum numerus in univerfa Italia viginti millia militum non excedat.

Cumque ex inde ratio Hyberna, & contributiones in reliqua Italia exigendi fua fponte ceffant, & ipfimet Cæfareæ Maje ftati grave videretur Italiæ tranquillitati co potiffimum tempore deeffe, quo fe nihil magis, quam univerfi Chriftiani Orbis pacem, & quietem cordi habere, undequa que non exiguis documentis teftatum fecit. Promifit idcirco fua Cæfarea Majeftas nullo quocumque titulo vel hyberna collocanda vel contributiones quafcunquæ exigendas effe durante prædicto armiftitio in Italia, ullis in locis Principum, aliorum, l

[ocr errors]

vè, ubi ejufmodi hyberna cóllocata, & contributiones, durante bello, collectæ funt. Cum igitur ad conventionem fu pradictam ineundam omnibufque in contrarium euntibus moliminibus obviandis plurimum amiciffimæ fuæ Regiæ Maje ftatis Magnæ Brittaniæ hortationes contulerint, atque ad eandem porro debitæ executioni mandanda opus omnino effe vifum fit, ut & ipfa in partes hujus pactionis veniat, pro inde fpondente ex parte fua Cæfarea Majeftate, & fua Regia Majeftate Magne Brittanniæ fide data per præfens inftrumentum vim pacti folemniter cum fua Regia Majeftate Magna Brittaniæ initi habituram Cæfaream fuam Majeftatem omnia, & fingula fuperius promiffa bonâ fide obfervaturam, & adimpleturam, mandata quin etiam Miniftris fuis, tam civilibus quam militaribus quorum opera hac in parte usura fit, quam expreffiffima daturam ne quid ipfi, aut eorundem aliquis facere, aut attentare præfumant quo minus eadem omni debitum plenarie fortiantur effectum.

Ipfa quoque fua Regia Majeftas Magnæ Brittaniæ in fe recipit, & promittit quod ab altera fupra memoratorum Contrahen.

tium parte omnes & finguli hujus conventiones articuli bona fide obfervabuntur, & integerime adimpleti erunt.

Ratihabebitur præfens conventio, à fua Cæfarea & Regia Majeftate ejufdemque ratihabitionis tabulæ infra quatuor feptimanas, aut citius fi fieri poteft Trajecti ad Rhenum invicem commutabuntur.

In quorum fidem fuæ Cæfareæ Majeftatis & fuæ Regiæ Majeftatis Magnæ Brittaniæ Miniftri Plenipotentiarii præfentes tabulas manibus noftris fubfcriptas figillis noftris munivimus. Trajecti ad Rhenum die xiv. menfis Martii M. DCC. XIII.

Philippus Ludovicus C. A. Sinzendorff.
Michael Antonius L. B. de Kirchener.
Joannes Bristol B. P.s.
Strafford.

Convention pour une Ceffation d'Armes entre le Roi Très-Chrêtien d'une part, & S. A. R. de Savoye de l'autre.

A

Majefté la Reine de la Grande Bretagne, ayant par fon entremise procuré jufques à la Paix Générale, une Ceffa

tion d'Armes en Italie entre les Puiffances qui y ont été en Guerre jufques à préfent. Il a été convenu, & accordé entre les Miniftres Plénipotentiaires de S.M. T. C.& ceux de fon A. R. le Duc de Savoye, que jufques à la Paix à faire avec la France, ily aura une pleine & entiéreCeffation d'Armes, & de toutes fortes d'hoftilité de quelque part, ou par quelque occafion ou prétexte qu'el les puiffent être faites par Mer ou par Terre, fans reserve ni exception de lieux quelconques entre leurs Armées Soldats & Sujets refpectifs, & dans tous leurs Etats, ⚫tout comme ladite Ceffation doit être dans toute l'Italie & Ifles de la Mer Méditerranée, poffedées refpectivement par les parties qui font en Guerre, à commencer ladite Ceffation d'Armes dans quatre femaines après la Signature de la présente Con

vention.

Et à ces fins S. M. T. C. & S. A. R. envoyeront inceffamment les ordres nécesfaires aux Généraux & Commandants de leurs Troupes, Gouverneurs & Comman❤ dants des Païs & Places, & à tous autres qu'il fera befoin, pour que cette Convention foit inceffamment executée & ob fervée.

Et

Et tout ce qui fera ou pourra être fait au contraire de quelque maniére, & en quelque lieu que ce foit, depuis ladite Ceffation d'Armes commencée, & durant icelle, foit d'une part ou d'autre, fera in ceffamment & de bonne foi rétabli, annullé & reparé.

Il a été en outre convenû & accordé, que pendant la fufdite Ceffation d'Armes toutes Contributions pour caufe de Guerre, & exactions d'icelles, cefferont dans les Païs & Lieux de S. A. R. de Savoye, poffedez à préfent par Sa M. T. C., & que l'on n'en éxigera rien autre que les revenus ordinaires & accoûtumés, & que cefferont de même toutes Contributions de la part du Seigneur Duc de Savoye dans les Provinces de France voisines à fes Etats. Cependant les sujets respectifs au◄ ront & pourront avoir entre eux la liberté entiére du Commerce, & fi pour plus de fûreté ils demandent des Paffeports, on les leur accordera.

Les affaires en Italie refteront pendant ladite Ceffation d'Armes dans l'état où elles font, & leur ajoftement eft renvoyé à la Négociation de la Paix, refervé cependant, & excepté l'entiére exécution

du

[ocr errors]
« PreviousContinue »