Annuaire des cinq départements de la Normandie, Volume 80

Front Cover
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 199 - Je jure de veiller avec soin sur les fidèles de la paroisse qui m'est confiée, d'être fidèle à la Nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et acceptée par le roi.
Page 101 - II met bas son fagot, il songe à son malheur. Quel plaisir at-il eu depuis qu'il est au monde? En est-il un plus pauvre en la machine ronde? Point de pain quelquefois, et jamais de repos...
Page v - L'Association Normande a pour but « d'encourager les progrès de la morale publique, « de l'enseignement élémentaire, de l'industrie « agricole, manufacturière et commerciale, etc., « dans les départements formés de l'ancienne pro« vince de Normandie ; elle ne fait et n'autorise « rien qui puisse être en opposition avec les prin...
Page 128 - Monumens de la France classés chronologiquement et considérés sous le rapport des faits historiques et de l'étude des arts, par le Comte Alexandre de Laborde.
Page 172 - L'Assemblée Nationale, sur la motion d'un de ses membres, décrète que tous les fonctionnaires publics sont tenus de prêter, dans la huitaine du jour de la publication du présent décret, le serment d'être fidèles à la Nation et de maintenir de tout leur pouvoir la liberté et l'égalité, ou de mourir à leur poste.
Page vi - ART. III. Le nombre des membres est illimité. « Pour faire partie de l'Association , il faut être « présenté par trois membres , avoir signé son « adhésion aux statuts, ot avoir été proclamé dans
Page xlv - DE), avocat, à Bernay. LE RENARD-LA VALLÉE, juge au Tribunal civil, à Bernay. LESENS, propriétaire, à Bernay. MIGNON (Louis), avocat, à Bernay. MIGNON (Victor), greffier du Tribunal de commerce, à Bernay. SAUVAGE, notaire, à Bernay. Canton de Brionne.
Page 158 - Il vous faut est fort bon... Mon moulin est à moi... Tout aussi bien, au moins, que la Prusse est au roi. — Allons, ton dernier mot, bonhomme, et prends-y garde. — Faut-il vous parler clair? — Oui. — C'est que je le garde, Voilà mon dernier mot.
Page 76 - Cartulaires, sont encore aujourd'hui suivies par nos laboureurs, tellement qu'un paysan du xin* siècle visiterait sans grand étonnement beaucoup de nos fermes. Ce qui peut-être le frapperait, serait un certain accroissement de bien-être , la suppression des jachères41, et surtout l'ouverture des voies de communication.
Page v - but d'encourager les progrès de la morale pu« blique, de l'enseignement élémentaire, de l'in« dustrie agricole, manufacturière et commerciale, « etc., dans les départements formés de l'ancienne « province de Normandie ; elle ne fait et n'autorise « rien qui puisse être en opposition avec les prin« cipes de la liberté commerciale; elle revendique « tous les hommes de talent appartenant à la pro« vince, et s'honore de leurs travaux.

Bibliographic information