L'Etat et la psychose: coupables mais pas responsables

Front Cover
L'Harmattan, 2000 - Criminal liability - 247 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
Ce n'est pas un hasard si l'Etat et la Folie ont le même statut juridique, celui de l'irresponsabilité pénale. Quel est le sens de cette irresponsabilité ? Les discours qui se tiennent sur les psychoses et leur traitement rejoignent ceux tenus sur les Etats et la politique : relations des Etats entre eux, droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, droits de l'homme, droit d'ingérence... Si l'Etat et la psychose se rangent du côté du narcissisme ajuridique, la société civile se rangerait du côté juridique de la relation conflictuelle et du transfert, au sens psychanalytique du terme. Nous passons d'une psychiatrie de l'Etat à une psychiatrie de la société civile, déségrégative et sociale. Mais qu'est-ce que le social, si ce n'est l'âme de chacun ! La thérapeutique consiste alors, dans la vie quotidienne, à humaniser une relation

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information