Page images
PDF
EPUB

ensuite ses ordres pour les achats. Par les 8me. & 9me. articles, le conseil eft autorisé à faire partout où il croira y trouver de l'éconɔmie & l'avantage du corps, l'achat de toutes les fournitures nécessaires, à l'exception seulement des draps , qui feront tires directement de Lodeve, & de la premiere main des ouvriers & fabriquans. Les art. 10, 11, &c., jusques & compris le 2īme., prescriven' les précautiins à prendre pour. prévenir la fraude ou l'erreur de la part des fournisseurs, sur l'emballage , le nuinéro, le timbre des balles & cailles qui contiendront les draps ou autres étoffes; sur la facture, le tranfport, la réception, l'examen & la vérification des dites marchandises. Ils ordonnent l'inventaire des draps , doublures &c., que les régimens ont en magasin; annoncent que S, M, fera répartir par égale portion'à tous les régimens, les étoffes & autres effets qui font aduellement dans les magasins de la régie, pour servir à vêtir & à équiper les hommes dont ces corps doivent être successivement augmentés, & que le prix de ces effets sera retenu sur les masses. L'intention du roi est que chaque régiment ait toujours dans fon magasin les étoffes & effets nécessaires à l'habillement de 200 hommes dans l'infanterie & de 100 dans les troupes à cheval ; S. M. laisse au conseil d'adminiftration la liberté d'ajouter à toutes ces précautions celles qui n'ayant pas été prévues , lui paroitront propres à assurer l'exactitude & l'économie dans cette partie. Par les art. 22 & 23, les cadets-gentilshommes se"ront habillés à leur admission au régiment, du même drap que les sergens, avec une épaulette d'argent sans frange & un bord d'argent à leur chapeau, le tout aux frais de la fondation de l'école-militaire ; mais ils le feront ensuite sur la masse du corps , & il sera

pourvu

à leur en:

[ocr errors]

tretien, comme à celui des bas - officiers , en chemises, bas, guêtres & souliers, au moyen de 2 sous de retenue par jour sur la solde qui leur est assignée ; défend S. M. aux colonels ou commandans, en leur absence, de permettre que ceux des cadets qui auront des secours de leurs familles, se féparent de la chambrée de leurs camarades moins aisés & qu'ils prennent visa' à-vis d'eux aucune distinction. Par les art. 24, 25, 26 & 27, S. M. voulant établir des regles fixes sur la tenue veut qu'un soldat , cavalier dragon, chasseur & huslard ne soit obligé d'avoir que 3 chemises, une sur lui, une dans son hayre-fac , & une au blanchissage; deux paires de bas, un col, une paire de souliers de rechange, des peignes, des brosses & autres pea tits meubles néceflaires à la propreté , deux mouchoirs & un bonnet ; défend aux officiers supée rieurs & autres d'en exiger davantage. Les Toldars auront de plus trois paires de guêtres, dont une d'étoffe noire pour l'hiver & les mauvais tems, & deux de toile blanche pour l'été & les jours de parade; l'usage des guêtres dans la cavalerie eft aboli, & lorsque les troupes à cheval feront le service, ou combattront à pied ce sera toujours en bottes & en éperons. Il est défendu de polir les armes , de vernir les giber nes & la buffeterie, qui seront seulement nettoyés à l'avenir avec le plus grand soin, mais sans aus cun de ces apprêts, qui nuisoient à leur durée. Les soldats, cavaliers, dragons & chasseurs porteront de petites bourses en crapaud ; leurs chea veux seront frisés , sur les faces, d'une boucle uniforme; ils ne feront usage de poudre que les dimanches & fêtes

& les jours paroitront en grande parade.

Le titre troisieme, concernant les recrues contient 44 articles. Les premiers portent étas,

où les corps

[ocr errors]

biffement d'un dépôt de recrues dans une des villes du royaume pour chaque régiment, qui pourvoira sur la masse générale à toutes les dépenses relatives à ce travail. Il y sera établi pendant la paix un officier qui sera choisi dans chaque régiment dans le nombre de ceux destinés à commander les troupes auxiliaires pendant la guerre ; il aura sous ses ordres le fergent.major, 5 autres sergens & 8 caporaux dans l'infanterie;deux maréchaux-des-logis & 6 brigadiers dans la cavalerie. Les uns & les autres ne pourront faire contracter aucun'engagement qu'ils ne soient revêtus de leur uniforme ; ils seront tenus de déclarer à ceux qui se présenteront à eux, le nom du régiment & l'espece de troupe pour laquelle ils les engagent, & en feront mention dans les engagemens.

L'art. 10 fixe à 8 ans la durée des engagemens dans toutes les troupes du roi ; après ce terme les congés absolus seront exactement délivrés, même pendant la guerre. Le prix des engage mens est fixé de la maniere suivante.

Infanterie françoise. Pour 8 ans, 50 liv, ; pour boire 30.1. , frais & gratification au recruteur 12. En tout 92 'liv. Infanterie allemande ou étrangete: engagement, 63 liv. ; pour boire 37 liv. ; au secruteur 20 ; total 120 liv. Cavalerie:

engagement 72 liv ; pour boire , 40 ; au recruteur 20; total, 132 liv. Dragons & hufards: engagement 60 liv.; pour boire 36; au recruteur 15; en tout 111 liv. Le même article accorde 2 fous lieue de l'endroit où l'homme de recrue aura été engagé jusqu'au dépôt- Les Ile. & 12e. art. statuent que le pour boire fera remis aux recrues pour les réimens françois, aussitôt qu'ils seront enrôlés & que leur engagement aura été vérifié; mais le prix de leur en egement ne leur Kera payé que moitié à leur arrivée ali_uêpo , &

par

moitié , lorsqu'ils auront été reçus & enregistrés au régiment. Quant aux enrôlés pour les régimens allemands ou étrangers ; ils toucheront moitié du pour boire en signant l'engagement, & moitié à leur arrivée au régiment ; mais leur engagement ne fera payé qu'en 3 termes; le premier tiers à l'arrivée au régiment, le second en commençant la troisieme année de service, & le reste le premier jour de la cinquieme année. La taille requise par le 13e. art. , eft 5 pieds un pouce au moins dans l'infanterie & les chaffeurs, & de 3 pouces dans la cavalerie & les dragons, depuis l'âge de 16 ans jusqu'à 40. Le 14e. rejette tout homme suspex, flétri par la justice, ou soupçonné de crime. Les 15e. & 76e. excluent pareillement du service les déserteurs, ceux congédiés de la chaîne, les gens classés pour la marine, & tout homme qui, ayant déjà servi , ne seroit pas porteur d'un congé absolu. Le 19e. contient la forme dans laquelle les engagemens feront rédigés. Le 22e, afligne sur la masse generale du corps 166 liv. 13 fol. 4 deniers par mois à l'officier commandant le dépôt des recrues, & 400 liv. par an pour ports de lettres & frais du bureau ; 45 liv. par mois à chaque fergent & maréchal des logis; & 22 liv. 10 fols à chaque caporal & brigadier. Par le 23e. les uns & les autres seront susceptibles des mêmes graces & du inême avancement que ceux qui serviront aux drapeaux: Les 12 articles fuivans prescrivent les moyens d'applanir les difficultés qui pourroient s'élever entre les recruteurs, les précautions à prendre par les recruteurs avant & après les enrôlemens , &c. Le 352. afhgne à chaque homme de recrue qui partira du dépôt, 12 sous par jour d'augmentation de folde jilqu'a son arrivée au régiment. L'enregistrement des - recrues au régiment; leur rénom

partition dans les compagnies, la réclamation des soldats francois enrôlés dans les régimens allemands, étrangers, &c., font l'objet des autres articles de ce titre.

Le 4e. titre supprime toutes les hautes paies qui avoient été accordées par l'ordonnance du 16 Avril 1771, aux vétérans & à ceux qui avoient contracté plufieurs engagemens fuccellifs; mais l'intention de S M. est qu'il soit établi des prix de rengagemens plus considérables que ceux qui étoient fixés par la même crdonnance. En conséquence, tout bas-officier , soldat, cavalier , dragon, chasseur ou hussard qui , après avoir fervi 8 ans, desirera continuer son service, recevra, dans l'infanterie françoise, 100 liv. ; dans l'ins fanterie allemande ou étrangere , 125; dans la Cavalerie, 120; dans les dragons & huffards, 110. Le prix du second rengagement sera ( en, suivant l'ordre établi ci-dessus pour les différens corps) de 120 liv. , de 150, de 140 & de 130. , Le prix du 3e. rengagement, après la vétérance, acquise, sera de 150, 187 liv. Io sols, 170, & 160. Lorsque les 8 ans du 3e. rengagement seront révolus, ceux qui seront en état de continuer leurs services, ne s'engageront plus que pour un an : il leur sera payé en renouvellant leur engagement au commencement de chaque annee, 20 liv. dans l'infanterie francoise; 25 dans l'allemande & étrangere ; 24 dans la cavalerie, & 22 dans les dragons & huffards. Et comme il se trouve des soldats, cavaliers , &c. , qui n'ont renouvellé leurs engagemens que dans la confiance. de jouir des hautes-paies, S. M. ordonne que le prix de rengagement leur foit payé au jour où la Tuppression des hautes-paies commencera, conformément aux prix fixés ci-dessus , dans la proportion du nombre d'années qu'ils ont encore à Tervir, &en déduisant seulement ce qu'ils ont reçu

1

« PreviousContinue »