Page images
PDF
EPUB

viette, âgée d'environ 40 ans, qui s'étoit fauffement donnée pour infpirée, & avoit trompé le peuple à Rome, à Frefcati, & autres lieux, par de prétendus prodiges, vifions & raviffe

mens.

Les intéreffés aux excavations qui fe font dans le Tibre ont repris ce travail dans le voisinage du célebre port d'Ottie, & ils y ont encore trouvé deux magnifiques urnes de marbre. & différens buftes en feulpture, d'un goût antique très-eftimé.

La comteffe de Joinville eft arrivée ici hier 4 de ce mois, fort ayant dans la nuit. Le cardinal de Bernis avoit tout difpofé pour la réception de cette princeffe, qui étoit attendue dès la veille.

MANTOUE (le 6 Juin.) Les Juifs de cette ville s'étant affemblés le vendredi, 31 du mois dernier, dans une falle, pour la célébration d'une nôce, y ont éprouvé une catastrophe qui les a bien triftement difpofés à lá folemnité de leur fabat. Au moment où il fe livroient le plus à la joie, le plancher, fatigué du poids des convives, s'eft enfoncé, & par fa chûte, en a fait écrouler deux autres jufqu'à celui de la cave où prefque tous les membres de cette tribu font -tombés les uns fur les autres; 28 femmes & 37 hommes ont péri fous les ruines, & 16 ou 17 font dangereusement blessés.

LIVOURNE (le 4 Juin.) On écrit de Malaga que le régiment de la Princeffe, infanterie, avoit reçu ordre de fe mettre en marche fur le champ, & qu'il étoit parti le 26 Avril, pour fe rendre au Bofque, village à 3 lieues de Ronda, où il devoit trouver des ordres ultérieurs ; le régiment d'Hybernia, Irlandois, en garnifon à

Coin, a reçu les mêmes ordres. On ne conçoit pas le but de ces marches précipitées, à moins que ces troupes ne foient deftinées à remplacer, au camp de St. Roch, devant Gibraltar, les régimens qui en ont été détachés pour l'Amérique; les mêmes lettres portent que les Marocains ont raffemblé un corps nombreux de troupes dans une plaine à quatre lieues de Mélille. D'autres avis de l'Espagne portent que le général comte d'O- Reilly failant faire l'exercice à feu au régiment de Savoie, dans le port de Ste. Marie, un foldat d'ordonnance, qui étoit à côté de lui, tomba roide mort, percé de deux balles; on n'a pu découvrir l'auteur de cet attentat, qui étoit, on ne peut en douter, dirigé contre le général. Ces lettres ajoutent qu'il eft tombé en Catalogne une grêle affreuse, dont les grains pefoient jufqu'à 20 onces, & qu'en même tems il y a eu un tremblement de terre qui a fait fortir les rivieres de leur lit, & que l'on a reffenti dans le royaume de Murcie.

Extrait d'une lettre de Ragufe du 23 Avril.

Il est arrivé dans le port de la vieille ville uné frégate de 40 pieces de canon, conftruite en Albanie par les ordres de Muftapha pacha, & qu'il a fait venir dans cette rade pour la pourvoir de tous fes agrès. On dit qu'elle se tiendra toujours prête à le transporter en Barbarie, lui, les fiens & fes richeffes, dans le cas où les événemens de la guerre tourneroient contre lui. Le bruit se répand qu'il effuya, le 15 du mois dernier, un échec affez confidérable à Spuch, ville de la Haute-Albanie, où il étoit allé attaquer Ismaël pacha, qui venoit d'y arriver pour y prendre le commandement.

[ocr errors]

TURIN (le 20 Mai..) Le roi a fait dans, fos.

troupes plufieurs promotions d'officiers de tout grade. Il a nommé général d'infanterie, le prin ce Victor de Carignan, qui avoit depuis deux ans le grade de lieutenant-général, commandant en chef le corps de la marine. Le chevalier de Bricherafe, commandant de la citadelle, a été nommé lieutenant-général. Six autres officiers ont été promus au grade de major- général d'infanterie.

On recrute dans tous les états de S. M. pour porter au complet l'armée de S. M., dont la for ce eft de 40 mille hommes.

ESPAGNE.

MADRID (le 30 Mai.) Le roi a conféré la charge d'adjudant-major-général du département du Ferrol à Don Antonio del Real y Lombar don, capitaine de frégate, & celle de major-gé néral de la flotte de Cadix à Don Antonio Mefla de la Cerda, lieutenant de vaiffeau.

Les promotions continuent auffi d'être fort nombreuses dans le département de l'Amérique, tant en Espagne que dans les colonies. Don Juan de Mérida, auditeur de la contractation de Cadix, ayant donné fa démission de la place de miniftre de robe du confeil des Indes, S. M. a choifi pour le remplacer le comte de Tepa, auditeur de l'audience du Mexique. Don Francifco Ramon de Herbofon, évêque de Santa-Cruz de Sierra, a été nommé archevêque de Charcas. Le brigadier Don Théodore de Croix a obtenu le gouvernement général & le commandement en chef des provinces de la. Nouvelle-Biscaye, Sonora, Sinaloa & Californie. Don Antonio Per seda, capitaine au régiment d'infanterie de Cantabrie, a été pourvu de celui de la province de Guyane; le brigadier Don Jofeph Carrion,, gou B

verneur de la place de Mélille, de celui de Ve ra-Cruz; le colonel Don Jofeph Tentoz, lieutenant de roi de Porto-Rico, de celui de Santiago de Cuba.

Il fe faifoit depuis quelque tems, dans l'appartement de Don Louis, frere du roi, des préparatifs qui annonçoient un long voyage. L'objet de ce voyage n'eft plus un myftere, & l'on fçait que l'infant doit époufer, vers la fin du mois prochain, la Dlle. Marie-Thérefe de Vallabriga, Rofas, Aragonoife, âgée de 18 ans, fille d'un capitaine de cavalerie, foeur du comte de Torre-Seca, marquis de la Compuefta, & niece de la marquife de St. Léonard, dont l'époux, lieutenant-général de marine, gentilhomme de la chambre, chevalier de l'ordre de Charles III, & de St. Janvier, & premier écuyer du roi, eft frere du duc de Berwick, grand d'Efpagne. La demoiselle, qui a toutes les qualités néceffaires pour faire le bonheur de l'infant les doit en partie aux talens fupé ieurs de la marquife de St. Léonard, qui l'a élevée avec tout le foin poffible.

En conféquence des articles XI & XII de la pragmatique- fanction du 27 Mars dernier, S. A. R. fe retire de la cour, & elle va faire fa réfidence à Talavera de la Reyna, à 19 lieues de cette capitale. C'eft-là qu'elle fe mariera, & qu'elle demeurera avec fa nouvelle épouse: celle-ci ne pourra jamais paroitre à la cour, ni être reconnue pour infante; elle fera feulement comteffe de Chinchon, Guadilla, & Villaviciofa terres appartenantes à l'infant Don Louis: elle en jouira pendant fa vie; & après elle, fes enfans, fi elle en a.

En vertu des ordres de la cour, le vaiffeau françois de 20 canons, à bord duquel fe trou

voir un envoyé de la régence d'Alger, & qui avoit été pris à fon retour de Conftantinople par les deux frégates du roi commandées par Don Jacques de Quevedo, & conduit dans le port de Carthagene, a été relâché, & l'envoyé a auffi recouvré fa liberté; mais quant à lá charge du vaisseau, on affure qu'elle fera déclarée de Bonne prife, malgré les proteftations que le marquis d'Offun, ambaffadeur-extraordinaire de France, a faites à cet égard.

La flotte pour le Mexique, compofée de 13 bâtimens, efcortés par deux vaiffeaux de guerre, une frégate & un paquebot, aux ordres du chef d'efcadre Don Antoine de Ulloa, partit enfin de Cadix, le 8 de ce mois, avec un vent favorable. Trois jours auparavant, il étoit forti du même port trois vaiffeaux de guerre, qu'on croit defunés, deux pour Buenos-Ayres, & le troifieme pour Carthagene des Indes. Il reftoit encore dans le port de cette ville 7 vaiffeaux de guerre, 4 frégates & 3 fchebecs armés, & prêts à faire voile fous les ordres du chef d'efcadre Don Michel Gaston. On ignore la destination de cette efcadre, quoique certains avis portent qu'elle fe joindra à celle que commande M. Duchaffaut.

CADIX (le 23 Mai. ) Les vaiffeaux de guerre le S. Pedro Alcantara & le St. Julien, partis du port de Callao de Lima, le 2 Décembre dernier, entrerent, le 20 de ce mois, dans notre baie, apportant, pour le compte du roi & du commerce, 2 millions 262 mille 105 piaftres fortes en or & en argent; 1200 quintaux d'étain; 2533 de cuivre; 6242 arrobes de cacao; 8706 de cafcarille, & 20 de laine de Vigogne.

Il eft arrivé depuis quelques jours, de Philadelphie en cette baie, un navire anglois qui a BS

« PreviousContinue »