La Fayette et la révolution de 1830: histoire des choses et des hommes de Juillet, Volume 1

Front Cover
J. P. Méline, 1832
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 200 - ... elle fait, du concours permanent des vues politiques de votre gouvernement avec les vœux de votre peuple, la condition indispensable de la marche régulière des affaires publiques. Sire, notre loyauté, notre dévouement nous condamnent à vous dire que ce concours n'existe pas.
Page 88 - Voici l'instant de nous rallier autour du vieux étendard tricolore, celui de 89, celui de la liberté, de l'égalité et de l'ordre public; c'est celui-là seul que nous avons à défendre contre les prétentions étrangères et contre les tentatives intérieures. Permettez, Messieurs, à un vétéran de cette cause sacrée, qui fut toujours étranger à l'esprit de faction , de vous soumettre quelques résolutions préalables dont vous apprécierez , j'espère, la nécessité.
Page 13 - La nature a fait les hommes libres et égaux ; les distinctions nécessaires à l'ordre social ne sont fondées que sur l'utilité générale.
Page 44 - ... au courage calme et constant d'une nation qui connaît ses droits et les défend; enfin, leurs combinaisons sectaires aux véritables intérêts de la patrie, qui, dans ce moment de danger, doit réunir tous ceux pour qui son asservissement et sa ruine ne sont pas les objets d'une atroce jouissance et d'une infâme spéculation.
Page 41 - ... trompeurs ou frivoles , les conseils perfides ou contradictoires; où, après m'avoir pressé de m'avancer sans précautions , d'attaquer sans moyens , on commençait à me dire que la résistance allait devenir impossible, lorsque mon indignation a repoussé cette lâche assertion.
Page 41 - ... nationale, prêchent à l'armée l'indiscipline , sèment tantôt la défiance et tantôt le découragement. « Quant à moi, messieurs , qui épousai la cause américaine , au moment même où ses ambassadeurs me déclarèrent qu'elle était perdue ; qui dès-lors me vouai à une persévérante défense de la liberté et de la souveraineté des peuples ; qui...
Page 343 - Majesté ; mais je forme des vœux pour que la Providence divine veuille bénir ses intentions et les efforts qu'elle va faire pour le bonheur du peuple français. De concert avec mes alliés, je me plais à accueillir le désir que Votre Majesté a exprimé d'entretenir des relations de paix et d'amitié avec tous les Etats de l'Europe.
Page 38 - ... du peuple , car je respecte encore plus le peuple dont la constitution est la volonté suprême ; ni la bienveillance que vous m'avez constamment témoignée , car je veux la conserver , comme je l'ai obtenue , par un inflexible amour de la liberté. « Vos circonstances sont difficiles. La France est menacée au dehors et agitée au dedans. Tandis que des cours étrangères annoncent l'intolérable projet d'attenter à notre souveraineté nationale , et se déclarent...
Page 291 - Nous nous assurerons par des lois toutes les garanties nécessaires pour rendre la liberté forte et durable. « Le rétablissement de la garde nationale, avec l'intervention des gardes nationaux dans le choix des officiers; « L'intervention des citoyens dans la formation des administrations départementales et municipales...
Page 68 - ... accorde à ma prison, et la crainte d'exposer les administrations responsables, lien non moins sacré pour moi. En vérité, Monsieur, c'est mettre beaucoup trop d'importance à ma personne , et beaucoup trop peu à une vexation , que de continuer à me retenir. Après tout ce que votre crédit a fait, après tout ce que vous osez depuis quelque temps avec courage contre une faction meurtrière, je ne puis croire que vous ne puissiez et ne vouliez obtenir du comité la révocation entière de...

Bibliographic information