Histoire du traité de Westphalie ou des négociations qui se firent à Munster et à Osnabrug: pour établir la paix entre toutes les puissances de l'Europe

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 263 - Tandis qu'il paroifïbit appliqué à une feule affaire , il donnoit une égale attention à toutes les autres, agiflant tout à la fois avec la même vivacité dans les diverfes parties de l'Europe. Jamais on ne vit dans toutes les Cours tant de négociations , tant de traitez & de mouveme-ns , &: c'étoit lui feul qui en étoit l'âme &: le premier mobile. Il fembloit occupé -tout entier hors du Roïaume , & on le retrouvoit tout entier au dedans. Ceux qui avoient fous lui le plus de part aux...
Page 276 - CAR tel eft notre plaifir ; en témoin de quoi nous avons fait mettre notre fcel à cefdites Préfentes. DONNÉ à Verfailles le premier jour du nuis de Février , l'an de grâce mil fept cent foixame-feize , & de notre règne le fécond. Signe'.
Page 167 - ... alors caché avec tant de foin. L'Hiftorien de Suéde ajoute à ce récit que les vaifïèaux de l'Amiral Danois deftinez à recevoir la Reine , étoient magnifiquement ornez & chargez des mets les plus exquis. On y avoit fait même monter des Muficiens afin que rien ne manquât à une fête fi galante. Dans cet appareil , continue le Comte d'Avaux , la Reine veuve de Guftave a été conduite dans une Isle du Dannemark , ou Chriftian IV.
Page 182 - SaintMalo, est arrivé avant-hier au port de cette ville (Hambourg), d'où il cherche commodité pour retourner en France. Il vient de Lisbonne où il a tout vu et su, s'étant même introduit dans la maison de la duchesse de Mantoue (qui en est gouvernante) ; mais il dit n'avoir trouvé aucune disposition pour son dessein, comme il vous rapportera particulièrement de bouche 1.
Page 315 - Servien trouverent les gfprits partagés fur la maniere dont il falloit terminer la guerre. Les uns croyoient qu'il ne falloit mettre bas les armes, qu'après qu'on fe...

Bibliographic information