Page images
PDF
EPUB
[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]

PARIS. TYPOGRAPHIE DE IENRI PLON,

IMPRIMEUR DE L'EMPEREUR,

Rue Garancière, 8.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

ÉDITION ORNÉE DE VIGNETTES, REPRODUCTION DES GRAVURES DU TEMPS.

Qu'il est utile, O Athéniens, qu'il est bon d'avoir des
archives publiques ! Là, les écrits restent fixes et ne
varient pas selon le caprice de l'opinion.

Disc. d'Escuinx contre Cidsiphon.

TOME DIXIÈME.

ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE.

PARIS.

HENRI PLON, IMPRIMEUR-ÉDITEUR,

RUE GARANCIÈRE, 8.

1862

[blocks in formation]
[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors]

POLITIQUE.

Il s'imprime dans cette ville un nouveau journal qui a pour titre : Tocsin de la Nécessité, ou journal historique

et politique, rédigé par M. Suleau, et dédié à toutes les RUSSIE.

puissances. De Pétersbourg, le 6 septembre. On vient d'ap

ITALIE. prendre dans cette capitale que l'escadre turque, dans la mer Noire, a été entièrement défaite par celle de l'impé- De Naples, le 8 septembre. – Depuis qu'il a été conratrice, sous les ordres de l'amiral Outchakow. Neuf venu entre le pape et S. M. sicilienne que le roi aurait vaisseaux ottomans ont été pris ou détruits. Le reste a désormais , sans partage, la nomination à tous les évêchés été mis en fuite, et l'effroi s'est répandu jusque dans le du royaume, en présentant à Sa Sainteté des sujets accepsérail du Grand Seigneur, lorsqu'on a su que l'amiral tables, qui continueront d'étre consacrés à Rome , le roi a russe avait paru à l'embouchure du canal.

nommé aux soixante-trois évêchés vacants. Il a choisi On dit que le prince Potemkin est attaqué d'une fièvre entre les prêtres les plus distingués par les vertus et les moldave, et que son état n'est pas sans danger.

travaux évangéliques. Ils iront à Rome à la fin de l'au

tomne pour y recevoir la consécration. ALLEMAGNE.

Le marquis de Marco, très-ancien ministre et secrétaire d'Efat de ļa maison du roi, de grâce et de justice,

et des affaires ecclésiastiques, a été déchargé de ces deux De Vienne, le 17 septembre. - L'Académie Thérésienne, fondée pour l'éducation de la jeune noblesse non, derniers départements , par une lettre très-honorable qui fortunée, et suppriméc ensuite., a été rétablie par l'empe- Jui a été adressée par 8. M. 11 reste ministre de la mai

son du roi et conserve son entrée aux conseils. reur sous le nom d'Académie Thérésienne-Léopoldine..

Le maiquis Simonetti, lieutenant général de la cham

Bre, royale, a été nommé secrétaire d'Etat de gråce et de De Francfort, le 24 seplembre.- Nous avions bien

justice. dit que la Russie se ménage tous les moyens pour avoir

Le sieur Corradini, qui était directeur général des fiune influence dans les affaires de la Moldavie; elle a déjà

nances, a été nommé secrétaire d'Etat au département commencé son jeu politique en faisant rendre par la Porte

des affaires ecclésiastiques. Il a été remplacé dans l'emJa dignité d'Hospodar de cette province à Constantin

ploi de directeur général des finances par M. le marquis Mauro-Cordato , qui s'était réfugié en Russie et mis sous

Palmieri. la protection de la cour : c'est ce même prince contre le

Le sieur Mazzochi a été nommé lieutenant de la chambre quel la Porte avait élevé tant de plaintes dans sa déclara

royale. tion de guerre contre la Russie.

Dans ces différentes nominalions, le roi n'a eu égard L'électeur palatin , pour se venger de la translation des

qu'à l'ancienneté de service et au mérite reconnu ; aussi douanes françaises aux frontières externes, qui font du

ont-elles été très-bien accueillies du public. tort au commerce de ses sujets palatins, vient de mettre

La fête de Pie di Grotta a eu lieu le 8 de ce mois un impôt additionnel de 30 pour 100 sur toutes les marchandises françaises qui seront introduites dans le Pala.

comme à l'ordinaire. Le roi, la reine, la famille royale et

toute leur cour y ont paru en grande pompe. Toutes les tinat ; ce prince a notifié cette démarche à la diète germa

troupes étaient sous les armes. Le concours du peuple a nique, probablement dans la vue de la faire généraliser.

été très-nombreux.
Mais il n'est pas difficile de prévoir qui perdra le plus à
cet arrangement, des Français ou des Allemands. Les
personnes versées dans ces matières pensent que les Alle-
mands se trouveront d'autant plus mal de l'impôt addi-
tionnel que les contrebandiers en feront mieux leurs BULLETIN DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE.
affaires.

DERNIÈRE SÉANCE DE L’ASSEMBLÉE CONSTI-
PRUSSE.

TUANTE, DU VENDREDI 30 SEPTEMBRE.
De Berlin, le 20 septembre. Les maneuvres de
Potsdam commenceront incessamment, et seront suivies Quatrième présidence de M. Thouret.
des mariages des deux princesses filles du roi. Il y a ici
à cette occasion un grand concours d'étrangers. Le plus Plusieurs citoyens fout hommage à l'Assemblée de
grand nombre se rendra à Potsdam , et n'en reviendra
qu'après le retour du roi de Prusse, qui est fixé au 24 M. Bouche : Vous connaissez tout le zèle avec
de ce mois. La princesse d'Orange sa seur est attendue lequel la garde de la prévôté, aujourd'hui gendar-
ici le même jour, ainsi que le prince héréditaire d'Orange,

merie nationale , a rempli son service auprès de vous: futur époux de la princesse Wilhelmine. On doute que le duc de Brunswic puisse paraitre à ces fêtes, à cause de

cette troupe fidèle vous a suivis dans tous vos travaux sa santé.

avec un zèle et un courage vraiment admirables. Je

crois que l'Assemblée nationale doit, autant à titre de PAYS-BAS.

justice qu'à titre de reconnaissance, accorder un

faible dédommagement aux individus qui composent De Bruxelles , le 27 septembre. - On dit que les émi- cette troupe. Je penserai donc qu'il serait de toute srés français ne tarderont point à quitter cette ville. Le justice d'accorder à chacun d'eux une gratification bruit que M. de Lacqueuille a manque d'être arrêté de 150 livres. samedi dernier, sur la poursuite de ses créanciers, donne beaucoup à penser. M. de Lacqueuille, en effet, se dispose

La proposition de M. Bouche est décrétée. à partir tout à fait pour Cobleniz, et il n'a, dit-on, obienu

M. REGNAULT DE SAINT-JEAN-D'ANGÉLY : L'Assa liberté que sur caution valable.

semblée nationale se rappelle que, lorsqu'à Versailles On fait cependant les derniers efforts pour retenir les ses membres ne purent pas entrer dans la salle qui fugitifs. En ce moment on leur annonce un congrès à leur était destinée, M. Lataille, propriétaire du jeu Aix-la-Chapelle , et en outre le rétablissement des mous- de paume, fut le seul qui eut le courage, et certes quetaires , gendarmes et chevau-légers, ce qui donnera il en fallait alors , de recueillir les représentants sans des places à tout le monde. Un prince allemand, qu'on

asile ; et nous avons à nous étonner de ce que jusqu'à ne nomme pas, doit fournir quatre cents chevaux pour la remonte des chevau-légers.

présent ce dévoûment soit resté sons récompense. Je M. Fernand Nunez, ambassadeur d'Espagne à Paris ,

propose donc à l'Assemblée nationale de décréter vient de passer par ici pour se rendre à Aix-la-Chapelle. pour M. Lataille, avec un témoignage de reconnais

2. Sérię. - Tome I,

divers ouvrages.

1

« PreviousContinue »