Page images
PDF
EPUB

à Diane ; elle l'avoic demandé pour Chevalier à François Premier, & l'on insinue ici qu'il n'y avoit ou qu'il pouvoit n'y avoir que de la Chevalerie dans cette liaison ; on allégue une médaille symbolique, où cette femme étoic représentée avec tous les attributs de la Déesse dont elle portoit le nom ,

foulant aux pieds l’Amour. La légende étoit: J'ai vaincu le Vainqueur du monde entier,

En rapportant ce qui concerne le procès criminel intencé à CoucyVervins & au Maréchal du Biez fon beau-père, au commencement du règne de Henri II, on justifie ici la mémoire de ces deux infortunés ; il

: paroît qu'on a eu égard aux raisons que M. de Belloy a fi bien fait valoir en leur faveur dans son excellent Mémoire sur la Maison de Coucy.

Chassanée, Premier Président du Parlement d'Aix, prédécesseur de Jean Meinier , Baron d'Oppède & cruel persécuteur des Vaudois, avoit

CC

çommencé comme lui par persécuter ces paisibles Sectaires ; le motif

pas lequel il fut ramené à la tolérance & à la douceur, mérite d'être con: sidéré ; il peint les meurs du tems,

; Challanée avoir fait un Livre, in riculé : Catalogus gloriæ mundi, où il raconte que dans le tems qu'il

exerçoit à Autun la profession o d'Avocat , il pullula tout-à-coup - une si grande multitude de rats, « que les campagnes furent dévas

tées, & qu'on craignit une difecte » générale. Comme les remèdes hus mains paroisloient insuffisans con» tre ce Aéau, on eut recours aux

surnaturels, le Grand Vicaire fut

chargé de les excommunier. Pour us rendre cette excommunication va» lide, on crut devoir suivre toutes os les formalités de l'ordre judiciaire. » » Sur la plainte rendue par le Pro» moteur, les rats furent allignés à

comparoître : après les délais ex» pirés, le Promoteur .... demanda qu'on procédât à la sentence défi

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

» nitive; le Grand Vicaire confitua d'office un défenseur aux accusés * & ce défenseur fut Chaflanée. Il de s'atracha d'abord à prouver que

les " rats dispersés dans un grand nom > bre de villages, n'avoient point 5 été suffisamnient appellés par une

simple assignation, & qu'elle de » voit leur être signifiée au prône de

chaque paroisse ; ce qui lui fit obtenir un délai assez considérable. w Lorsqu'il fue cxpiré sans que les » parties eussent comparu, il entrew pric de les exculer lur la longueur • du voyage, sur le danger évident » de mort auquel ils étoient exposés ► de la part des chats leurs ennemis jurés qui les guettoient à tous les

passages ; enfin il remontra les in- conveniens & l'injustice de ces prof. en criptions générales qui envelop

pent les enfans avec les pères, les » innocens avec les coupables, & fit » fi bien valoir toutes les raisons, - soit d'équité naturelle, soit de droit * policif qui étoient favorables à fa

20

[ocr errors][merged small]

>

os ver,

» cause, qu'il acquit dès lors de la w célébrité & jetta les fondemens de » lon élévation. Dans le tems qu'il » poursuivoit avec chaleur l'exécu„ tion des arrêts du Parlement d'Aix » contre les Vaudois, d'Allens, Genw tilhomme provençal , alla le trou

& lui remettant sous les yeux » cet endroit de son Ouvrage : pen- sez-vous, lui dit-il, qu'un Pre» mier Président doive moins qu'un » Avocat respecter l'ordre judiciaire n & en observer les formes, ou croyez»» vous qu'une société d'hommes méwrite moins d'égards qu'un vil amas » d'insectes ? Le Président rougit ;

& s'il ne désavoua pas publique» ment ses premiers arrêts, il en

suspendit, tant qu'il vécut, l'exés » cution, 12

Le commencement d'un règne eft le moment des loix sages ; on veut faire aimer le nouveau Prince ; on consent de réformer des abus , parce que c'est montrer la supériorité du nouveau Gouvernemenc sur le pića

AY

[ocr errors]

cédent. La fréquence des assassinats exigeoit un prompt remède ; on ne se contenta point de confirmer les loix qui punissoient ce crime du supplice de la roue , renouvellé récemment sous François Premier , (car on voit qu'il avoit eu lieu , même pour les femmes, dès les premiers tems de notre Monarchie. Grégoire de Tours nous apprend que Frédégonde fit rouer plusieurs femmes; (alias rotis ossibus confractis innectit.) On prit encore les plus sages précautions pour ôter aux affallins tous les moyens d'échapper. « On enjoi» gnir, sous les peines les plus sévè» res , à quiconque auroit été témoin w d'un meurtre , fi c'étoit dans une ww ville fermée, de courir à la porte so la plus prochaine, de la fermer sur » le champ , & de crier qu'on fer» nâc les autres : à ce cri tous les

citoyens devoient s'assembler , & » faire des perquisitions dans toutes w les maisons, fans en excepter les » Eglises & les Monastères ..... Si

[ocr errors]
[ocr errors]
« PreviousContinue »