Magasin pittoresque, Volume 20

Front Cover
Jouvet & cie., 1852 - France
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 263 - Rien n'est si fou que de mettre son salut dans l'incertitude ; mais rien n'est si naturel , et la sotte vie que je mène est la chose du monde la plus aisée à comprendre...
Page 263 - ... retourner en arrière, je ne demanderais pas mieux. Je me trouve dans un engagement qui m'embarrasse : je suis embarquée dans la vie sans mon consentement ; il faut que j'en sorte, cela m'assomme; et comment en sortirai-je ? par où? par quelle porte? quand sera-ce? en quelle disposition? Souffrirai-je mille et mille douleurs, qui me feront mourir désespérée ? Aurai-je un transport au cerveau?
Page 200 - ... que la nature n'a marqué aucun terme au perfectionnement des facultés humaines ; que la perfectibilité de l'homme est réellement indéfinie; que les progrès de cette perfectibilité, désormais indépendants de toute puissance qui voudrait les arrêter, n'ont d'autre terme que la durée du globe où la nature nous a jetés.
Page 135 - Il parvenait à se procurer des fruits quand il n'y en avait point ailleurs, ou à les obtenir meilleurs , plus beaux et surtout plus hâtifs. A une fête donnée...
Page 176 - Dans cette extrémité il se mit à prier avec une confiance si ardente, avec des élans de cœur si passionnés, qu'il lui semblait à tout moment que le ciel allait faire éclater son innocence par quelque grand miracle. Cependant l'heure de la promenade s'écoulait, et le miracle ne s'opérait pas. Alors le désespoir s'empare du pauvre prisonnier ; il murmure contre la Providence, il accuse sa justice, et bientôt, dans sa sagesse profonde, il décide qu'il n'ya pas de Dieu. Assis auprès de...
Page 263 - Il faut marcher malgré vous, ou bien, si vous ne voulez pas, il faut mourir, qui est une autre extrémité à quoi la nature répugne. Voilà pourtant le sort de tout ce qui avance un peu trop ; mais un retour à la volonté de Dieu, et à cette loi universelle où nous sommes condamnés , remet la raison à sa place , et fait prendre patience...
Page 126 - ... à celle de l'Egypte. On dit que ces serpents ailés volent d'Arabie en Egypte dès le commencement du printemps ; mais que les ibis, allant à leur rencontre à l'endroit où ce défilé aboutit à la plaine , les empêchent de passer et les tuent. Les Arabes assurent que c'est en reconnaissance de ce service que les Egyptiens ont une grande vénération pour l'ibis , et les Egyptiens conviennent eux-mêmes que c'est la raison pour laquelle ils honorent ces oiseaux.
Page 298 - ... de poils encore plus grossiers , qui par leur largeur et leur saillie raccourcissent le front, et lui font perdre son caractère auguste , et...
Page 358 - Aussi les libraires obtinrent, en 1649 , un règlement qui défendait « à toute personne d'avoir aucune boutique portative ni d'étaler aucuns livres, avec injonction à tous les marchands libraires et imprimeurs , et toutes autres personnes ayant étalage, principalement sur le Pont-Neuf ou es environs, ou en quelque endroit de la ville que ce puisse être , de se retirer et prendre boutique, à peine d'être châtiés comme réfractaires aux ordonnances, outre la confiscation de leurs marchandises...
Page 343 - Mlle, de Nihilette ! Celle-ci se mit à crier, comme c,était son habitude toutes les fois que les choses n'allaient pas à sa fantaisie, et le marquis mit la main à la garde de son épée, comme devait le faire, lui avait-on dit, tout gentilhomme contrarié; mais, voyant que la barque n'en descendait...

Bibliographic information