Handelingen, Volume 24

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 160 - Autrefois, dit-il, les gens de qualité laissaient aux musiciens de naissance et de profession le métier d'accompagner; aujourd'hui, ils s'en font un honneur suprême. Jouer des pièces pour s'amuser soi-même agréablement, ou pour divertir sa maîtresse ou son ami, est au-dessous d'eux. Mais se clouer trois ou quatre ans sur un clavecin, pour parvenir enfin à la gloire d'être membre d'un concert, d'être assis entre deux violons et une basse de violon de l'Opéra, et de brocher bien ou mal quelques...
Page 159 - Le luth, la viole, le théorbe, le clavecin, à la bonne heure ; voilà les instruments fashionables de l'époque. On lit dans un ouvrage, imprimé en 1700 : « Le « violon n'est rien moins que noble ; on voit peu de « gens de condition qui en jouent, et beaucoup de bas
Page 91 - L'organisation de ces concerts at-elle fonctionné longtemps ? C'est ce qu'il serait difficile de dire. La négative est toutefois permise, parce qu'il ya lieu de croire que, l'institution ayant été établie par le chapitre de Binche, on en trouverait des traces ultérieures, si une longue existence lui avait été accordée (1).
Page 135 - C'est en cette qualité que Ton trouve auprès de la personne du roi François I", Albert de Rippe, joueur de luth, célébré par ses contemporains comme l'Orphée du siècle, et auteur d'un grand nombre de compositions pour son instrument favori. C'est encore au même titre que la reine Marguerite de Navarre pensionna le poëte Bonavcnture Dcspurriers , qui composa pour elle: La manière de bien et justement entoucher les luts et guiternes (1).
Page 78 - Sérénissime, ayant eu rapport de ceste requête, ensemble de l'attestation donnée par le maistre organist de la chappelle de sa cour, Pietro Filippini, que lesdicts ouvraiges tant des grandes orgues que petites , par le suppliant entreprins, sont deuement achevez, suivant les conditions portées par le contract en fait, le xxij d'octobre dernier, et consécutivement aggréé, a, pour et au nom de sa Majesté, par advis de ceux des finances , ordonné et ordonnons à Ambroise Van Oncle, conseillier...
Page 86 - Ne vous hâtez point toutefois de croire que le but unique de leur confrérie était de chanter et de boire, à la fête de leur patronne. Les deux documents suivants révèlent des visées plus élevées et plus dignes de la mission qu'assumaient les interprètes du plus beau des arts. C'est d'abord un projet de règlement pour le Concert de musique, à introduire dans la société de Sainte-Cécile établie à Binche, et d'où il résulte que les confrères étaient intentionnés de travailler...
Page 87 - ... paiera quatre escalins , et s'il récidive , il sera puni arbitrairement. 7. — Ceux qui voudroient quitter, contre toute attente, ne pouront le faire avant l'année révolue, à compter de ce jour, à peine de paier une pistole. 8. — Chacun paiera sa dépense, à chaque assemblée, sur le pied à régler, et on n'excédera pas le pot de bierre. 9. — Si quelqu'un introduit un étranger aux assemblées , il sera tenu de paier sa part, excepté un musicien étranger. 10. — Personne ne pourra...
Page 336 - Flamands se commencèrent à ébahir et à déconfire, quand ils virent que ces gens d'armes les assaillaient et requéraient si vaillamment et les poussaient de leurs glaives à ces longs fers de Bordeaux qui les perçaient tout outre ; si commencèrent à reculer et à cheoir l'un sur l'autre et gens d'armes passaient outre, ou parmi eux, ou par autour et se boutaient toujours...
Page 87 - II y aura assemblée à la maîtrisse tous les dimanches à trois heures et demie jusqu'à sept heures du soir, et une seconde assemblée durant la semaine, s'il ya une fête. 3. — Personne ne pourra s'en absenter, sous quelque prétexte que ce soit, sauf le cas de maladie vérifié, à peine de six liards d'amende, qui seront mis à la bourse commune.

Bibliographic information