Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Conciergerie où sa douceur l'avait déjà rendue chère à tout ce qu'il y avait de prisonniers, qui la pleurèrent sincèrement. — Le jour où elle fut condamnée, elle s'était habillée en blanc, et avec soin : ses longs cheveux noirs tombaient... "
Les femmes sous La Terreur - Page 397
by Eugène Moret - 1872 - 423 pages
Full view - About this book

Collection des mémoires relatifs à la Révolution française [ed. by S.A ...

French revolution, 1789 - 1820
...qu'il y avait de prisonniers, » qui la pleurèrent sincèrement. » Le jour où elle fut condamnée, elle s'était habillée » en blanc et avec soin : ses longs cheveux noirs tom» baient épars jusqu'à sa ceinture : elle eût attendri » les cœurs les plus férocrs •,...
Full view - About this book

Collection des mémoires relatifs à la Revolution française, Volume 48

1820
...condamnée, elle s'était habillée M eu blanc et avec soin : ses longs cheveux noirs totn» baient épars jusqu'à sa ceinture : elle eût attendri » les cœurs les plus féroces 5 mais ces monstres en » avaient-ils un ? d'ailleurs elle n'y prétendait pas : elle » avait choisi...
Full view - About this book

Mémoires de Madame Roland, Volume 1

Madame Roland - France - 1821
...ceinture : elle eût attendri les » cœurs les plus féroces ; mais ces monstres en avaient» ils un ? d'ailleurs elle n'y prétendait pas : elle avait...choisi » cet habit comme symbole de la pureté de son ame. » Après sa condamnation, elle repassa dans le guichet » avec une vitesse qui tenait de la joie...
Full view - About this book

Collection des mémoires relatifs à la révolution française ...

Saint Albin Berville, François Barrière - France - 1821
...qu'il y avait de prisonniers, qui » la pleurèrent sincèrement. » Le jour où elle fut condamnée, elle s'était habillée » en blanc et avec soin : ses longs cheveux noirs tom» baient «pars jusqu'à sa ceinture : elle eût attendri les » cœurs les plus féroces ; mais...
Full view - About this book

Mémoires de Madame Roland;: avec une notice sur sa vie, des notes et des ...

Madame Roland - France - 1821
...qu'il y avait de prisonniers, qui » la pleurèrent sincèrement. » Le jour où elle fut condamnée , elle s'était habillée » en blanc et avec soin : ses longs cheveux noirs tom» baient épars jusqu'à sa ceinture : elle eût attendri les » cœurs les plus féroces ; mais...
Full view - About this book

Collection des mémoires relatifs à la révolution française ...

Saint Albin Berville, François Barrière - France - 1823
...inestimables , et qu'ils ne soient pas perdus pour la postérité ! Le jour où elle fut condamnée , elle s'était habillée en blanc et avec soin : ses...choisi cet habit comme symbole de la pureté de son ame. Après sa condamnation, elle repassa dans le guichet avec une vitesse qui tenait de la joie. Elle...
Full view - About this book

Mémoires sur les prisons: Riouffe, H. Mémoires d'un détenu. Paris de l ...

Saint-Albin Berville, François Barrière - France - 1823
...qu'il y avait de prisonniers qui la pleurèrent sincèrement. Le jour où elle fut condamnée , cllc s'était habillée en blanc et avec soin : ses longs...choisi cet habit comme symbole de la pureté de son ame. Après sa condamnation, elle repassa dans le guichet avec une vitesse qui tenait de la joie. Elle...
Full view - About this book

Mémoires sur les prisons: Riouffe, H. Mémoires d'un détenu. Paris de l ...

Saint-Albin Berville, François Barrière - France - 1823
...prisonniers qui la pleurèrent sincèrement. Le jour où elle fut condamnée , elle s'était ha])illée en blanc et avec soin : ses longs cheveux noirs tombaient...choisi cet habit comme symbole de la pureté de son ame. Après sa condamnation, elle repassa dans le guichet avec une vitesse qui tenait de la joie. Elle...
Full view - About this book

Collection des mémoires relatifs à la Revolution française, Volume 40, Page 1

1823
...prisonniers qui la pleurèrent sincèrement. Le jour où elle fut condamnée, elle s'était ha]>illée en blanc et avec soin : ses longs cheveux noirs tombaient...choisi cet habit comme symbole de la pureté de son ame. Après sa condamnation, elle repassa dans le guichet avec une vitesse qui tenait de la joie. Elle...
Full view - About this book

Les romances du Cid: odeide imitée de l'espagnol

Augustin François Creuzé de Lesser - Cid (Epic cycle) - 1836 - 417 pages
...ce qu'il y avait de prisonniers , qui la pleurèrent sincèrement. Le jour où elle fut condamnée, elle s'était habillée en blanc et avec soin. Ses longs cheveux noirs flottaient sur ses épaules, elle eût attendri les cœurs les plus féroces ; mais ces monstres en...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF