Revue germanique, publ. par C. Dollfus et A. Nefftzer [afterw] Revue germanique, française et étrangère [afterw.] Revue germanique et française [afterw.] Revue moderne, Volume 53

Front Cover
Charles Dollfus
1869
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 587 - ... d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi , et de maintenir de tout son pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée nationale et acceptée par le roi.
Page 582 - Tous les biens ecclésiastiques sont à la disposition de la Nation, à la charge de pourvoir, d'une manière convenable, aux frais du culte, à l'entretien de ses ministres, au soulagement des pauvres, sous la surveillance et d'après les instructions des provinces; — Art.
Page 584 - Les évoques et les nobles, croyant fermement que le nouvel ordre de choses ne subsisterait pas, hâtaient , avec une sorte d'impatience , dans l'espoir d'en avancer la chute , et la ruine de la monarchie , et leur propre ruine. A cette conduite insensée ils joignaient une insouciance insultante , et pour l'assemblée , et pour le peuple qui assistait aux séances. Ils n'écoutaient point , riaient , parlaient haut , confirmant ainsi le peuple dans...
Page 602 - L'Assemblée nationale, considérant qu'elle n'a et ne peut avoir aucun pouvoir à exercer sur les consciences et sur les opinions religieuses ; que la majesté de la religion et le respect profond qui lui est dû ne permettent...
Page 601 - Je commence par faire hautement ma profession de foi: je respecte la religion catholique, apostolique et romaine; je la crois la seule véritable -, et je déclare que je lui suis soumis de cœur et d'esprit. Mais , Messieurs , il ne s'ensuit pas de la déclaration que je viens de faire , que je puisse en exiger une semblable de tous les citoyens. Ma conscience et mon opinion appartiennent à moi seul , je n'en dois compte à personne ; je ne dois troubler les opinions religieuses de personne ; personne...
Page 593 - Pour être éligible à un évêché , il sera nécessaire d'avoir rempli, au moins pendant quinze ans, les fonctions du ministère ecclésiastique dans le diocèse, en qualité de curé , de desservant ou de vicaire, ou comme vicaire supérieur , ou comme vicaire directeur du séminaire.
Page 354 - L'oncle de Louis Bonaparte, que disait-il ? que la République est comme le soleil : eh bien, laissez le neveu de l'empereur s'approcher du soleil de notre République : il disparaîtra dans ses rayons. » Le mot fut applaudi, mais il...
Page 598 - Qu'allez-vous faire? me disoit-on, quand je suis monté à cette tribune. Le sort en est jeté : des comités particuliers ont tout décidé. Eh bien ! il faut descendre de cette tribune, et demander au Dieu de nos pères de vous conserver la religion de S.
Page 602 - ... de la seule manière qui puisse convenir à la dignité de la religion et au caractère de l'Assemblée nationale. Décrète qu'elle ne peut ni ne doit délibérer sur la motion proposée, et qu'elle va reprendre l'ordre du jour, concernant les biens ecclésiastiques.
Page 602 - ... où ce culte seul va être mis par elle à la première classe des dépenses publiques , et où , par un mouvement unanime, elle a...

Bibliographic information