Annales de Bretagne, Volume 7

Front Cover
Plihon, 1891 - Brittany (France)
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
Appended to each number: Chronique de la Faculté.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - Le droit public français, et le droit civil dans ses rapports avec l'administration publique ; 3° La législation criminelle et la procédure civile et criminelle.
Page 402 - Pleurez, doux alcyons ! ô vous, oiseaux sacrés, Oiseaux chers à Thétis, doux alcyons, pleurez ! Elle a vécu, Myrto, la jeune Tarentine ! Un vaisseau la portait aux bords de Camarine : Là, l'hymen, les chansons, les flûtes, lentement Devaient la reconduire au seuil de son amant.
Page 257 - LES DEUX CORTÈGES Deux cortèges se sont rencontrés à l'église L'un est morne , — il conduit la bière d'un enfant. Une femme le suit , presque folle , étouffant Dans sa poitrine en feu le sanglot qui la brise. L'autre, c'est un baptême. — Au bras qui le défend, Un nourrisson bégaye une note indécise ; Sa mère, lui tendant le doux sein qu'il épuise, L'embrasse tout entier d'un regard triomphant!
Page 257 - L'embrasse tout entier d'un regard triomphant ! On baptise, on absout, et le temple se vide. Les deux femmes, alors, se croisant sous l'abside, Échangent un coup...
Page 257 - Ils ont tous deux connu la nature, avec cette différence que le premier, d'un style plein et uniforme, montre tout à la fois ce qu'elle a de plus beau et de plus noble, de plus naïf et de plus simple ; il en fait la peinture ou l'histoire. L'autre, sans choix, sans exactitude, d'une plume libre et inégale, tantôt charge ses descriptions, s'appesantit sur les détails ; il fait une anatomie ; tantôt il feint, il exagère, il passe le vrai dans la nature ; il en fait le roman.
Page 142 - ... constitution, lorsque les personnes arrêtées n'ont pas été traduites devant les tribunaux dans les dix jours de leur arrestation. Cette commission est appelée commission sénatoriale de la liberté individuelle.
Page 237 - Origines de la Martinique. Le colonel François de Collart et la Martinique de son temps.
Page 95 - Saint Nicolas posa trois doigts — Dessus le bord de ce saloir. Le premier dit : « J'ai bien dormi !» — Le second dit : « Et moi aussi ! » — Et le troisième répondit : — « Je croyais être en paradis ! » N'est-ce pas là une ballade d'Uhland, moins les beaux vers?
Page 402 - C'est pour cela que le premier talentdu poète consiste dans l'art de choisir les mots. Il faut qu'ayant l'idée d'un objet et d'un événement il trouve d'abord, non pas le mot exact, mais le mot naturel, c'est-à-dire l'expression qui jaillirait par elle-même en leur présence et par leur contact.
Page 139 - Ils seront chargés d'examiner ceux qui se présenteront pour être professeurs ou suppléans de professeurs. 36. A chaque vacance de place , il sera ouvert un concours public , dont les professeurs seront les juges; les inspecteurs généraux présideront , s'ils sont présens.

Bibliographic information