Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][merged small]

TRA I T E Z.
Depuis la Paix d'UTRECHT

jusqu'à présent.
Par Mr. ROUSSE T,
Membre de la Société Royale des

Sciences, de Berlin.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

Chez

A LA HATE,
PIERRE GOSSE,
M. DCC. XXXVI.

216500-A

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

MONSIEUR

J. J. MAURICIUS

ANCIEN PRESIDENT ÉCHEVIN, ET
' CONSEILLER PENSIONNAIRE DE
LA VILLE DE PURMERENT; DE-
PUTE' AUX ETATS DE HOLLANDE
ET WESTFRISE, ET MINISTRE
DE LEURS HAUTES PUISSANCES,
LES ETATS GENERAUX DES PRO-
VINCES-UNIES DES PAIS - BAS, AU,
PRES DU CERCLE DE BASSE-
SAXE, &c. &c. &c

DESKK.

ISTITEMIM Sicum ONSIEUR,

[ocr errors]

M

LA
A règle que je me suis prescri-

te, de ne dédier mes ouvrages qu'à des personnes, qui soient au fait des sujets que jy traite, m'a

*

2

déterminé à vous demander la permillion de vous présenter ce volume e le suivant d'un Recueil, que le Public a reçu avec bonté, & dont plusieurs Ministres d'Etat ont bien voulu me temoigner leur reconnoissance , après avoir éprouvé de quelle utilité il leur étoit. Une grande partie des Pieces de ce Tome X. roulent sur des affaires qui se font pas fées fous vos yeux, les autres qui ne sont pas moins interessantes, ont pour objèt les Négociations de la paix & les affaires de la Guerre qui ont occupé e alternativement i ensemble les principales Cours de l'Europe; & par conséquent toutes dignes de la curiosité des Politiques. Mais ce n'est point la mon unique motif. Savant par inclination, Politique

, par choix, de par le devoir des

Em

[ocr errors]

Emplois auxquels vous avez fød vous élever , en ferciant la Patrie, ami fincere dont la probité efi connųe de tous ceux qui vous fren quentent : ne voild-t-il pas plus qu'il n'en falloit pour déterminer mon choix, que vous voulez bien aprouver. Que n'aprouvez vous de même le defir que j'aurois de dire ici tout ce que ine di&tent vos Vertus, o vos Talens. Ceux-ci, surtout ceux qué.. demandent les Sciences, me se font-ils pas dévea lopez en vous dès le plus bas age? Amsterdam Vous a entendu avec admiration baranguer en public avant l'âge de sept ans, la presse-a roulé de vos Poësies, que vous di viez à peine atteint votre onziéme année, od treize vous commenciez déjà à meriter des étages des

3

Pro

*

« PreviousContinue »