Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]
[ocr errors]

R ÉVOLUTIONS

DE PARIS,

DÉDIÉES A LA NATION.

à l'époque

Publiécs per L. PRU D HOMME ,

du 12 juillet 1789.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

RUE DES MARAIS F. S. G. No. 20.

179 2.

1

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small]

DU 22

[ocr errors]

AV 29 SEPTEMBRE 1792.

De la république française. CITOYENS

YENS! félicitons - nous. L'an 4 de notre réa volution est aujourd'hui l'an premier de la république française. Le décret en est porté; nous nous constituons républicains.

Quelques-uns d'entre vous s'effarouchent encore de ce mot, long-temps anathématisé, & que l'aîné des Mirabeau au lit de mort, & la Fayette dans la fuite , ont voulu flée

trir en le donnant pour synonyme de facieux, de pertur. bateurs & même de brigands,

On vous a dit que le régime républicain est un gouvernement anarchique, un corps monstrueux composé d'autant de têres que de bras. On vous 'menace déjà d'autant de maîtres que vous aurez de représentans & d'administrateurs. L'un ajoute qu'il vaudroit beaucoup mieux obéir à un seultyran, fût-ce Charles IX ou Louis XVI, que d'avoir affaire à plufieurs autorités constituées, ne fussent-elles confiées qu'à des Aristides ou à des Fétions. On vous a dit encore que

le mode républicain est toujours orageux ; qu'il faut combattre sans cesse, sans cesse dénoncer & punir....

Citoyens ! ne croyez pas tout cela. Tout cela n'est point la république. Gardez-vous de juger de l'avenir d'après l'histoire de nos quatre premières années ; le passage de la servitude monarchique à la liberté républicaine est nécessairement bordé d'écueils , & sujet aux tempêtes, mais enfin on arrive au port, у

touchons. On ira plus loin. On vous foutiendra peut-être que

même la topographie de la France s'oppose à l'admission & au succès de ce régime politique; comme si la nature , qui a fait tous les hommes libres, leur eût assigné

pour

l'être certains climats préférablement ou exclusivement à d'autres !

Mais on infifte: la république ne convient qu'à de petits états , à des pays de montagnes , à des îles ; & encore les fruits qu'elle y donne sont-ils amers. Voyez, vous dira-t-on, la Hollande & la Suisse; ils ont le mot de liberté écrit sur toutes leurs enseignes de guerre , sur la proue de tous Les vaisseaux : poffedent-ils la ckofe & peuvent-ils y prés

& nous

« PreviousContinue »