L'Esprit des journaux, françois et étrangers, Issue 9

Front Cover
Valade, 1777 - Periodicals
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 216 - Il ne connaît ni le fiel, ni la haine, ni les manèges de l'ambition, ni les fureurs de la jalousie; il n'écrit point seulement pour exister dans le souvenir des hommes; il écrit pour les rendre meilleurs, pour les pénétrer sans cesse de l'image de la vertu...
Page 266 - defcriptiqn des différentes mines de charbon • qui font en Provence , & leurs qualités «. Prix double. POUR 1781. » Comme la profondeur de tous » les ports peut diminuer par la vafe & le a fable que les eaux pluviales , les courans » peuvent y charrier, &c. L'Académie de» mande quelles font les caufes qui pourroient » concourir à combler infenfiblement le port » de Marfeille ; quels font les moyens d'en pré» venir les effets , & d'y remédier.
Page 70 - en ait plus de befoin , eu égard à leur grand a> nombre , &à l'extrême pauvreté de leur maifon » qui, le plus fouvent , manque de pain. L'honneur » qu'ils ont d'être vos voilins,leur fait efpérer que » vous leur accorderez l'effet de leurs prières qu'ils » redoubleront envers le Seigneur, pour la prof» périté de votre chère Compagnie ». Les Comédiens leur accordèrent 5 liv.
Page 70 - Les pères cordeliers vous supplient très-humblement d'avoir la bonté de les mettre au nombre des pauvres religieux à qui vous faites la charité. Il n'ya point de communauté à Paris qui en ait plus besoin , eu égard à leur grand nombre et à l'extrême pauvreté de leur maison , qui le plus souvent manque de pain. L'honneur qu'ils ont d'être vos voisins...
Page 123 - au rifque de ma vie que j'ai donné le » jour à cinq enfans ; je les ai nourris » de mon lait & de mon travail ; je les » forme pour la patrie & la vertu qu'ils » aimeront comme moi. Je n'ai débau» ché $ ni le mari d'aucune femme , ni
Page 217 - Ville , tu as befoin d'un air pur qui te vivifie , de fpectacles qui t'aident à penfer. Contemple , ce qu'on n'apperçoit pas à travers nos brouillards & nos vices , la pompe des cieux , la majefté des campagnes, ce calme ituéreflant qui femble dire à l'homme fenfible : Reviens à la.
Page 78 - Marchands &Echevins, uïiavis concernant les perfonnes noyées qui paroifient mor-tes, & qui ne l'étant pas , peuvent recevoir des fecours pour être rappellées à la vie.
Page 212 - Toutes ces critiques sont le partage de quatre ou cinq petits auteurs infortunés qui n'ont jamais pu par eux-mêmes exciter la curiosité du public. Ils attendent toujours l'occasion de quelque ouvrage qui réussisse, pour l'attaquer, non point par jalousie, car sur quel fondement seraient-ils jaloux?
Page 71 - Les Théâtres en Italie ont communément quatre rangs de Loges , outre un autre rang qui fait l'enceinte du Parterre. On voit même à Venife un Théâtre à fept rangs de Loges.
Page 225 - L'une découpe un agnus en losange , Ou met du rouge à quelque bienheureux ; L'autre bichonne une Vierge aux yeux bleus , Ou passe au fer le toupet d'un archange ; Tandis qu'ailleurs la mere saint Bruno Tout bonnement ourloit un lavabo.

Bibliographic information