Histoire de la Révolution de France, pendant les dernières années du règne de Louis XVI, Volume 9

Front Cover
Chez Giguet, an 9-11, 1802 - France - 14 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 263 - Le tocsin qui va sonner n'est point un signal d'alarme; c'est la charge sur les» ennemis de la patrie. Pour les vaincre, il nous faut de l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace, et la France est sauvée.
Page 386 - ... les convocations qu'elle jugera à propos, et travailler à assurer le bonheur de ses sujets, suivant ses promesses et autant qu'il dépendra d'elle; 3...
Page 35 - La ville de Paris et tous ses habitants sans distinction seront tenus de se soumettre sur-le-champ et sans délai au roi , de mettre ce prince en pleine et entière liberté , et de lui assurer, ainsi qu'à toutes les personnes royales, l'inviolabilité et le respect auxquels le...
Page 126 - Le chef du pouvoir exécutif est provisoirement suspendu de ses fonctions, jusqu'à ce que la Convention nationale ait prononcé sur les mesures qu'elle croira devoir adopter pour assurer la souveraineté du peuple et le règne de la liberté et de l'égalité.
Page 34 - ... qui auront combattu contre les troupes des deux cours alliées, et qui seront pris les armes à la main, seront traités en ennemis et punis comme rebelles à leur roi et comme perturbateurs du repos public ; 5°...
Page 125 - L'Assemblée, nationale , considérant que les dangers de la patrie sont parvenus à leur comble ; « Que c'est pour le Corps législatif le plus saint des devoirs d'employer tous les moyens de la sauver ; qu'il est impossible d'en trouver d'efficaces, tant qu'on ne s'occupera pas de tarir la source de ses maux ; « Considérant que ces maux dérivent principalement des défiances qu'a inspirées la conduite du chef du pouvoir exécutif dans une guerre entreprise en son nom contre la constitution...
Page 33 - Sa Majesté l'empereur et Sa Majesté le roi de Prusse les appellent et les invitent à retourner sans délai aux voies de la raison et de la justice, de l'ordre et de la paix. C'est dans ces vues que moi, soussigné...
Page 375 - Lorsque aujourd'hui nous nous disposons à » y rentrer, c'est avec la satisfaction d'avoir rempli » ces deux grandes vues, et d'être à la veille de jouir » de leur succès. Notre expatriation est devenue la » sauvegarde de sa majesté ; notre retour annonce » sa prochaine libération et celle de ses peuples : l'une, » effet de la violence , en a prévenu les plus grands » excès; l'autre, protégée par les plus grandes forces, » fait pâlir à leur approche la faction criminelle à qui...
Page 37 - ... de désigner la ville de son royaume la plus voisine de ses frontières dans laquelle elle jugera à propos de se retirer avec la reine et sa famille, sous...
Page 33 - A ces grands intérêts se joint encore un but également important, et qui tient à cœur aux deux souverains, c'est de faire cesser l'anarchie dans l'intérieur de la France, d'arrêter les attaques portées au trône et à l'autel, de rétablir le pouvoir légal, de rendre au roi la sûreté et la liberté dont il est privé, et de le mettre en état d'exercer l'autorité légitime qui lui est due.

Bibliographic information