Rapport du Jury central sur les produits de l'industrie française: présenté à S.E.M. le comte Decazes ... ministre secrétaire d'état de l'intérieur

Front Cover
De l'Imprimerie royale, 1819 - Decorative arts - 492 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 242 - Enfin , if n'est point d'éphtinérides qui ne contiennent des notions plus précises et plus complètes sur la position des astres à un instant donné : de plus, ces machines ne sont pas l'objet d'un commerce suivi. Le véritable objet de l'horlogerie est de donner exactement la mesure du temps par les moyens les plus simples , les plus solides et les moins sujets à réparation , et tels que la marche de la machine ne soit pas troublée par les variations de température , par les changemens de...
Page 236 - M. Pons a établi dans cette fabrique un autre système de travail. Des machines de son invention , au nombre de huit, sont employées pour les différentes opérations qui avant lui s'exécutaient péniblement à la main ou avec des instrumens imparfaits. La dextérité des ouvriers...
Page 2 - Malgré les circonstances défavorables qui , pendant quelques années , ont découragé les propriétaires de mérinos , les troupeaux de race pure ou de race améliorée se sont étendus. Il est constaté que la laine des mérinos gagne de la finesse par le séjour de cette race en France. La laine française est employée de préférence dans la fabrication des draps du premier degré de finesse , et la laine espagnole n'est plus admise que dans ceux du second degré. Il n'ya pas vingt ans que...
Page 304 - Il a reparu à l'exposition de i8ig avec des produits du même art perfectionné. Il est parvenu à un résultat singulier et pourtant indubitable : une planche gravée étant donnée, il la fait servir à décorer des pièces de dimensions différentes , il étend ou il réduit le dessin en proportion de la grandeur de la pièce , et cela par un procédé mécanique *et expéditif, sans avoir besoin de changer la planche. Nous aurons encore occasion de parler de cette découverte , qui recule les...
Page 235 - ... prouve que cette fabrication a pris racine , et qu'elle est définitivement établie. Les horlogers n'y sont pas réunis en un corps unique de fabrique ; les ouvriers...
Page 297 - Usée en France vers le milieu du dix-huitième siècle. Cet art s'établit à la faveur des encouragemens du Gouvernement : il ne fut d'abord considéré, par quelques personnes, que comme •un objet de luxe; mais il a acquis assez de développement pour devenir une branche importante de l'industrie nationale , qui se soutient par ses propres moyens et alimente un commerce assez étendu. . . La France a, dans ce genre, une supériorité décidée,. Les porcelaines de Sèvres sont recherchées dans...
Page 276 - L'art clo fabriquer cette substance est poussé à un tel degré de perfection, qu'on la verse dans le commerce, préparée aux degrés convenables pour les besoins de chaque art. Avant l'établissement de cette nouvelle industrie, l'étranger fournissait la presque totalité des soudes nécessaires à nos arts ; elles y étaient importées sous les noms de soude d'Alicante , de cendres de Sicile ou de natron d'Egypte. Aujourd'hui la France n'en reçoit plus qu'une petite quantité.
Page 172 - France fabrique assez de tôle pour sa consommation, et ses produits de ce genre sont aussi recommandâmes par leur bonne qualité que par leur belle exécution. A l'époque de la dernière exposition , l'art de fabriquer le fer-blanc n'était pas aussi avancé en France , et sur-tout aussi répandu qu'on pouvait le désirer. Les plus beaux échantillons qui parurent à cette exposition , avaient été envoyés par le département de l'Ourte , qui ne fait plus partie de la France. Les nombreux échantillons...
Page 242 - ... une force de tête rare , un esprit fécond en ressources et une grande habileté de la main. Le jury ne croit pas que l'on doive encourager les artistes à marcher dans cette route. Les plus parfaites de ces machines ne donnent qu'une idée incomplète et souvent fausse de la marche des corps célestes ; elles sont toujours plus compliquées que le grand mécanisme qu'elles prétendent représenter ; elles ne sont pas comprises par ceux qui ignorent l'astronomie , et n'attirent pas même les...
Page 242 - Berthoud , présentèrent aux expositions de 1802 et de 806 des horloges marines et des garde -temps d'une exactitude qui égalait celle des instrumens les plus parfaits connus. Cet art, important et difficile, a fait des progrès depuis i 806. Ces progrès seront constatés par le compte qui va être rendu des objets de ce genre qui ont été exposés , et qui placent M. Breguet à la tête de son art en Europe. MM. BREGUET père, membre de l'académie des sciences * et BREGUET fils, quai de l'Horloge,...

Bibliographic information