Histoire de France, sous le regne de Louis XIV.

Front Cover
M. Bohm et compagnie, 1722 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 116 - Mercure de 1693, reproduit en ces termes le billet du duc de Luxembourg : « Sire, M. d'Artagnan dira à Votre Majesté comme tout s'est passé. Les ennemis ont fait des merveilles, mais vos troupes ont encore mieux fait; les princes de votre sang s'y sont surpassés. Pour moi, je n'y ai point eu de part, que d'avoir pris Huy, d'avoir donné le combat au prince d'Orange et de l'avoir battu, ainsi que Votre Majesté l'avoit expressément ordonné.
Page 117 - Turenne à sa femme; ils ont été battus, Dieu en soit loué! J'ai un peu fatigué toute la journée; je vous donne le bonsoir et je vais me coucher.
Page 562 - ... qui avoient mis toute l'Europe en combustion, et cet illustre sénat a bien fait connoistre la ' ) prudence et la dextérité, avec lesquelles il a conduit pendant ces dernières années ce grand ouvrage de la paix, que la nation suédoise n'a pas moins d'habileté dans les affaires que de valeur à la guerre.' Pour moy, Sire, je vois avec une extrême joye, que les heureux présages, que j'ay fait sur le glorieux commencement du règne de VM, sont fidellement accomplis par la conclusion de la...
Page 528 - Traitté, et en avoir deuement fait l'échange par l'intervention et l'entremise du sieur Baron de Lillieroot, Ambassadeur extraordinaire, et Plénipotentiaire du Roy de Suéde, qui s'est acquité de la fonction de Médiateur avec toute la prudence, toute la capacité, et toute l'équité nécessaires ; ils seroient convenus à la gloire de Dieu, et pour le bien de la Chrétienté des Conditions, dont la teneur s'ensuit. I.
Page 361 - Et comme on vit que les Flottes Angloifes menaçoient les Côtes de l'Océan plus que celles de la Méditerranée, le Maréchal de Tourville, qui devoit commander le long des dernières , en fut rapellé pour commander à la Rochelle & dans le Pais d'Aunix.
Page 437 - Aflîégez furent contrains7 de les abandonner. On mit la nuit fuivante- en Batterie fur le Chemin* couvert cinq pièces de Canon , pour battre en Brèche les faces des deux Battions,- £c pour rompre les Pontsde communication.
Page 385 - Hifloire i5p6. tout le cours d'un fi beau Règne, pourront le louer hardiment, & en porter un jugement qui ferme la bouche à l'envie la plus envenimée. Il n'en excepte pas même...
Page 67 - Courtifan dévoué , mais droit , Sujet zélé : Sa fortune changea plufieurs fois , mais fon cœur pour fes amis & pour les honnêtes gens Fut toujours le même. Les qualitez de refont répondoient à celles de l'âme.
Page 530 - Tous les pays, villes, places, terres, forts, iles et seigneuries, tant au dedans qu'au dehors de l'Europe, qui pourroient avoir été pris et occupés depuis le commencement de la présente guerre, seront restitués de part et d'autre au même...
Page 65 - Officiers de nos troupes fe font fignalés ;par tant d'ac* tions confidérables de valeur & de courage dans les victoires & les conquêtes dont il a plu à Dieu de bénir la juftice de nos armes, que les récompenfes ordinaires -ne fuffifant pas à notre...

Bibliographic information