Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

andis porro, aptandisque ad fcopum fuum pacificeum & falutarem, quem fibi unice proponunt alte memorati Contrahentes, con fenfum operam fuam adhibere velint.

Confirmation du Traité de 1701.entre l'Empereur Leopolde, le Roy Guillaume d'An◄ gleterre,& les Etats Generaux, conclu entre les Miniftres de Sa Majefté Britanni que, & Mr. Buys Envoyé Extraordinaire des Etats à Londres, le 22 Decemb. 1711. Ad relat. die 22 Decembris 1711.

Sereniffima

An

ereniffima ac Potentiffima Princeps na, Dei gratia, Magne Britannia, ·Francia & Hybernia Regina, fidei Defenfor

Celfi ac Præpotentes D. D. Ordines Generales Foederati Belgii, ad rationes tam belli prefentis, quam pacis optanda & Deo favente, fecutura, animum omni ftudio advertentes, & volentes quam maxime ad Bellum feliciter finiendum, & cum Pax communi confenfu inita fuerit, ad eandem contra quos- cunque tuendam, omnem operam conferre, e re communi exiftimarunt, quamquam Tra› Etatus Anno 1701. inter Cafaream fuam Majeftatem, nuperumque Magne Brittannie LS

Re

Regem Guliemum tertium gloriofa memoria &dictos Ordines Generales conclufus, aliusque Anno 1703. inter fupradictam Reginam Magna Brittannia eofdemque Ordines Generales factus, eo fatis tendant, eofdem Tractatus, de novo confirmare & fpecialem ea de re pactionem infuper inire: Qua propter communicatis confiliis fuper arduis bifce negotiis fuam & communem orbis Chriftiani falutem tangentibus, de iifdem per infra fcriptos fuos Miniftros plena Auctoritate munitos, tenore fequenti conventre aquum duxerunt & neceffarium.

Vigore prafentis Conventionis mutuo fefe obftringunt alte memorata Regia fua Maje• ftas & prafati D. D. Ordines Generales ad ea omnia praftanda, que Bello, quod nunc geritur, feliciter profequendo, ipfis ex paEtis initis, invicem incumbunt, imo plura, fi neceffarium fuerit, idque se bona fide & totis viribus, qua mari, qua terra, facturos, donec hoftis in Pacis aqua ac tuta leges con fenferit, & Pax Generalis obtineri ac ftabiliri queat. Pace infuper, Deo propitiante, parta, fincere & folemniter fpondent & mutuo promittunt Regia Sua Majeftas & D. D. Ordines Generales fefe fideliter, fedulo omnique induftria rationem confiliorum fuorum

2

effü

effe directuros, mutuamque curam & operam impenfuros etiam armata manu fi neceffum fuerit, quo dicta Pax obfervetur & ius quod Foederatorum quivis per eandem communi confenfu acquifiverit, fartum ipfi tectumque maneat, ac ut omnes ejusdem Pacis infractiones tempeftive evitentur ac impediantur, controverfia vero omnes, que circa fenfum ejus genuinum oriri poterint, amice dirimentur vel fi media amicabilia intra bimestre spatium minus procefferint, vires confocientur & tali numero mari terraque contra quemcunque turbatorem adhibeantur, prout periculi magnitudo id exegerit, ufque dum parti lafa fiat fatis, ac pacis & tranquilitatis publice redintegrationi & fecuritati omnino profpeEtum ac provifum fuerit.

in quem quidem finem ad firmam nempe folidamque tranquillitatem eo plenius perfeEtiufque procurandum, eandemque tuendam, omnes & finguli Principes ac Status Chriftiani Pacem amantes, maxime vero Cafarea fua Majeftas aliique Federati invitandi erunt, ut in hac pacta tranfeant, deque iifdem ampliandis porro aptandifque ad fcopum pium, patificum & falutarem quem fibi unice proponunt alte memorati Contrahentes, confen Sum & operam fuam adhiberi velint.

L6

LET

LETTRE

CIRCULAIRE,

Que la Reine de la Grande-Bretagne
a envoyée à chacun des Alliez.

e Roi Très-Chrêtien ayant témoigné

L le défir qu'il a de voir rétablir la tran

quilité de l'Europe, par une Paix fûre & honorable pour nous & pour tous nos Hauts-Alliez, & ayant fait quelques offres pour nous difpofer à ouvrir les Conférences à cette fin, lefquelles offres ont été communiquées à tous lesdits Alliez, & -les Etats Généraux ayant la deffus déclaré qu'ils font portez & prêts à entrer en Négociation d'une Paix bonne & générale, & à fe joindre à nous pour convier les Puiflances engagées avec nous dans la prefente guerre, d'envoyer leurs Miniitres & Plénipotentiaires au Congrés, le lieu & le temps duquel Congrés ayant été concertez avec le Miniftre desdits Etats Gé néraux, nous avons crû qu'il étoit néceffaire de vous faire part, fans perdre de temps, que nous fommes tombez d'accord de fixer l'ouverture dudit Congrés

au

[ocr errors]

au 12. de Janvier prochain, nouveau stile, en la Ville d'Utrecht. Comme nous n'avons en vûë que de mettre fin à cette guerre par une Paix folide, & dans laquelle chaque Allié puiffe trouver sa satisfaction raisonnable, nous ne doutons point que vous ne foyez également porté à contribuer à l'avancement d'une œuvre fi pieufe & falutaire: C'est pourquoi nous vous prions d'envoyer au plûtôt les Miniftres que vous choifirez pour cet effet, afin qu'ils puiffent arriver à ladite Ville d'Utrecht au temps cideffus marqué.

Nous croyons en outre qu'il eft à propos de vous donner avis, que nous avons réfolu de concert avec Meffieurs les Etats Généraux, d'envoyer nos Ministres au Congrés, en qualité feulement de Miftres Plénipotentiaires, & qu'ils ne prendront fur eux le caractére d'Ambaffadeurs que le jour de la fignature de la Paix, afin - d'éviter le plus qu'il fera poffible l'embaras : des cérémonies, & les longueurs qui en pourroient naître.

« PreviousContinue »